Grand critérium au béquet

Autres informations / 05.08.2007

Grand critérium au béquet

Une très belle édition du Critérium du Béquet (L) se

déroule sans le soutien du PMU. Les dernières éditions n'ont pas révélé de

grand champion, dans une région pourtant fertile en 2ans de premier ordre. Il

n'est cependant pas exagéré de dire qu'Iron Lips (Iron Mask), lauréat par la

suite du Prix Eclipse (Gr3), le succès sans lendemain de Grand Reporter (Nombre

Premier), et avant eux celui de Corsario (Zafonic) n'ont pas abouti à des

carrières classiques.

Cette année, cependant, le lot paraît supérieur aux

précédentes éditions. La supplémentation de Wilki (Oasis Dream), signée jeudi

par Jean-Marie Sauvé, y contribue. La pouliche a terminé deuxième de Natagora

(Divine Light) dans le Prix du Bois (Gr3), puis troisième d'Alexandros

(Kingmambo) et de Stern Opinion (Pizzen Mast) dimanche dans le Prix de Cabourg

(Gr3). Son entraîneur a expliqué dans Paris-Turf : « Wilki possède un mental

hors du commun et une grosse faculté de récupération, même si elle va devoir

courir à huit jours ».

L'élève du Mézeray avait devancé Faslen (Fasliyev)

dans le Prix du Bois, mais Jean-Claude Rouget persiste ici : « Je pense qu'elle

a une première chance, a expliqué le Palois, mais c'est un bon lot, cette

année, sans doute meilleur que ceux des années précédentes. »

Trois parisiens tentent leur chance dont la « Fabre »

Umiko (Miesque's Son), qui vient de gagner facilement pour ses débuts, et

Surething (Zieten), acheté 13 000 euros yearling en octobre 2006 à Deauville,

et cédé à réclamer 46 321 euros lors de sa deuxième sortie à Jean Couvercelle.

Marcel Rolland entraîné désormais le poulain, qui a gagné sur 1 200 mètres aux

dépens de Rey Davis, quatrième ensuite du Prix Robert Papin (Gr2) avec une

selle mal placée. « Surething a monté en coindition depuis son acquisition à

réclamer, estimé l'entraîneur. Je l'ai d'abord couru sur 1 400 mètres mais je

crois que c'est un peu long. Faslen a gagné plaisamment ensuite sur plus court

et en courant derrière. Il sait partir vite, mais j'aimerais un leader,

dimanche. »

Deux jolies courses F pour 2ans sont aussi au

programme avec, chez les pouliches, Ossun (Anabaa), un élève de Jean-Etienne

Dubois présentée par Jean-Claude Rouget après une première et facile victoire.

François Rohaut espère une réhabilitation de Lazy Afternoon (Hawk Wing), qui

n'a « rien compris le jour de ses débuts, nous a appris l'entraîneur. C'est une

pouliche sympa et j'en attends un meilleur comportement. » Une seule débutante

aud épart, Marola (Kendor) achetée 13 000 € Foal à Deauville et présentée par

Charles Gourdain.

Chez les mâles, trois espagnols affrontent trois

français, et tous ont déjà couru.