Premier coup de cinq pour victoire

Autres informations / 10.08.2007

Premier coup de cinq pour victoire

 Le jockey Johan Victoire a

signé le premier coup de cinq de sa jeune carrière à l’occasion de la nocturne

organisée à Vichy jeudi soir, brisant au passage un écart 29. Ce petit exploit

récompense une des stars naissantes du peloton, formée à l’école d’André Fabre,

avec lequel il collabore toujours tout en se mettant régulièrement en selle

pour d’autres entraîneurs, au premier rang desquels Henri-Alex Pantall.

L’entraîneur angevin a d’ailleurs sellé trois des cinq chevaux (Zeve, Kamiani

et Doe Ray Me, lauréate de la course la plus richement dotée de la soirée, la «

D » Prix de Saint-Yorre) avec lesquels Victoire s’est imposé (les deux autres

gagnants étant Bibac et Yatsuhashi).

Un chiffre ne trompe pas à propos de ce jeune homme

modeste et discret, originaire de la Réunion : depuis le début de l’année, il a

monté, en comptant ses partenaires de jeudi soir, 573 courses. Cela le place,

au nombre de partants, au 3e rang

national, derrière Pasquier et Boeuf. Hier soir, Victoire était d’ailleurs le

seul – avec le Lyonnais Franck Blondel – à se mettre en selle dans les huit

épreuves au programme. Au nombre de victoires, Victoire occupe désormais le 6e rang (à égalité avec Thulliez et Lemaire), son

meilleur classement à ce jour. En attendant, peut-être dès 2008, une Cravache

de métal, quelle qu’en soit la couleur.