Salsalavie grimpe les échelons

Autres informations / 26.08.2007

Salsalavie grimpe les échelons

Salsalavie (Fly to the Stars) a remporté sa deuxième

victoire en trois sorties en dominant nettement le petit peloton réunit du Prix

du Haras de la Huderie. A l'extérieur de l'invaincue Ossun (Anabaa), animatrice

de la course, Salsalavie a bien répondu aux sollicitations de Christophe

Soumillon. Salsalavie est le frère de Spirit One (Anabaa Blue), récent deuxième

de Literato dans le récent Prix Guillaume d'Ornano (Gr2) et de Salsalava

(Kingsalsa), placé de groupes à quatre reprises. Son entraîneur, Philippe

Demercastel, estime qu'il peut encore progresser. « Il a fait ce qu'on lui

demandait, a-t-il déclaré. Il est sûrement très bon, mais il faut encore le

laisser mûrir. »

Comme ses frères, Salsalavie porte les couleurs

de Bouzid et Kamel Chehboub, qui en sont aussi les éleveurs. Ils sont en effet

propriétaires de la mère de tous ces bons poulains, Lavayssière [photo], qui a

donné en 2006 un quatrième mâle, par Kingsalsa. Quelle jument : 57 courses au

compteur (pour un peu plus de 100.000 euros de gains+primes)… mais surtout

quatre poulains en quatre ans, dont les trois premiers - seuls à avoir couru -

ont déjà pris en course plus de 750.000 euros ! Pour poursuivre le rêve, les

frères Chehboub ont gagné dimanche une saillie de Sagacity, offerte par le

Haras de la Huderie, sponsor de l'épreuve.

 

Frère utérin du champion Spirit One, Salsalavie

avait causé impression lors de ses premiers pas victorieux disputés sur ce même

tracé rectiligne deauvillais. Un peu décevant lors de sa tentative suivante où

il avait conclu à nette distance des deux premiers, il a remis les pendules à l'heure

en s'adjugeant sa première Listed après avoir toujours galopé en première

ligne, à la droite de l'animatrice, Ossun. Accélérant en progression une fois

le poteau des 500 derniers mètres abordé, les deux leaders se sont livrés une

belle passe d'armes qui a rapidement tourné à l'avantage de Salsalavie, Ossun

baissant un peu de pied dans les 150 derniers mètres. Toujours vu dans le

sillage du futur lauréat, Rey Davis concluait plaisamment à son extérieur pour

finalement ravir l'accessit d'honneur à Ossun dans les dernières foulées. Tout

en se comportant mieux que lors de sa récente tentative dans le Sud-Ouest,

Surething n'a pu soutenir la comparaison lors du sprint final, devant se

contenter de la quatrième place.