Un « gontaut-biron » confus

Autres informations / 14.08.2007

Un « gontaut-biron » confus

Groupe 3 pour

chevaux d'âge sur 2000 mètres, le Prix Gontaut-Biron est revenu l'année

dernière à Atlantic Air (Kaldounevees), qu'Yves de Nicolaÿ présente à nouveau

au départ. Le gris vient de remporter le Grand Prix de Vichy Auvergne (Gr3), ce

qui lui vaut trois livres de pénalité sur Kocab (Unfuwain), Elasos (Pythios) et

Willywell (Jimble), qu'il a devancés ce soir-là. Le terrain ne sera

probablement pas très souple, comme l'an dernier, et le lot semble un peu plus

relevé, avec notamment l'inconstant Numide (Highest Honor), le « Godolphin »

Echo of Light (Dubai Millennium) et l'allemand Dickens (Kallisto), en valeur

42,5 dans son pays. Associé à Christophe Soumillon, le pensionnaire de Hans

Blume est un adepte de la course d'attente et il a donc besoin d'une course

sélective. Pour ce qui concerne Echo of Light, son entraîneur Saeed bin Suroor

part confiant après une rentrée (4e de Gr2 à Ascot) encourageante : « Le cheval

va bien et il est prêt, a-t-il déclaré sur le site de l'écurie Godolphin

(www.godolphin.com). Il a bien couru la dernière fois et m'a satisfait depuis.

Cette course devrait bien lui aller. » Le lauréat du Prix Daniel Wildenstein

2006 a néanmoins penché pour finir lors de sa victoire parisienne, s'est dérobé

à Windsor à 3 ans, et vient de devancer Racinger (7e)

en prenant les devants, mais en penchant beaucoup à gauche une fois encore. Il

va y avoir du sport !