Artofmen transforme l'essai

Autres informations / 14.09.2007

Artofmen transforme l'essai

AUTEUIL, Vendredi 14

septembre

Le Prix Finot pour les

pouliches (Listed) a réuni seize partantes inédites sur les obstacles, après le

forfait de Qui Danse (Agent Bleu). Venue de Mont-de-Marsan et en rendant 2

kilos à ses adversaires, excepté à Parthenia (Night Shift), Artofmen (Lord of

Men) a tenu tout le peloton en respect. « Nous ne venions pas pour gagner, a expliqué

son mentor, Antoine de Watrigant, parce que les entraîneurs parisiens ont de

très bons chevaux. Mais je ne suis pas surpris par la performance de ma

pouliche. » Courageuse jusqu'au bout, Artofmen n'est pourtant pas arrivée

jusqu'au rond de présentation où tout le monde l'attendait... la pouliche ayant

fait un malaise. «Elle abordait pour la première fois les 3.600 mètres et a dû

prendre un grand bol d'air pour ensuite repartir sous la menace de Lady Condor

(Comte du Bourg), a poursuivi son entraîneur. La voyant faiblir, son jockey l'a

tout de suite désanglé. » Artofmen a gagné assez nettement ce Prix Finot et

cette performance lui promet un avenir intéressant, d'autant que la pouliche

semble avoir bon caractère. « Nous l'avons sautée tout le printemps pour «

l'éclater ». Elle a remporté son deuxième handicap à la Teste, il nous est

maintenant plus difficile de continuer sur le plat. Elle est facile à

entraîner. Aujourd'hui, elle n'a rien fait... Pour la suite? Si les Anglais la

veulent... sinon la logique veut que l'on courre le Prix Cambacérès, mais rien

n'est encore fixé. » Lady Condor (Comte du Bourg) a été gênée par la chute de

Royale Storynak (Pasternak) avant de venir conclure à la deuxième place. La

version pour les pouliches terminée, il faudra cette année attendre une semaine

avant de voir les mâles rentrer en piste...