Désastre en australie

Autres informations / 02.09.2007

Désastre en australie

INTERNATIONAL

 « L'épidémie

australienne de grippe équine est un désastre

», a déclaré vendredi Lynn Hiller, le directeur du

département vétérinaire du British Horseracing Authority. Comme si cette

déclaration ne suffisait pas, il a précisé au Racing Post : « Les autorités

australiennes vivent un cauchemar. » Peter McGauran, ministre fédéral de

l'Agriculture, a dénoncé l'erreur humaine responsable de l'épidémie qui affecte

actuellement environ 500 chevaux dans l'État du New South Wales, dont huit

pur-sang sur l'hippodrome de Randwick, près de Sydney. Le virus aurait été

introduit le 8 août par des chevaux porteurs en provenance du Japon. Les

autorités australiennes ont déjà prévu une enveloppe de l'ordre de cinq

millions d'Euros pour couvrir les premiers frais. « Les pertes devraient être

considérables », a précisé Peter McGauran. Le problème est vaste, car il est

difficile de repérer l'étendue des animaux atteints.

Pour ce qui concerne les déplacements internationaux liés

aux courses, notamment à l'occasion de la prochaine Melbourne Cup, il s'agit

d'isoler et de fixer le virus afin de savoir si les chevaux européens, vaccinés

contre le grippe, sont véritablement immunisés.

Cette affaire promet d'être longue, et nous sommes dans

l'attente des prochains développements.