Fabre vs rouget, sauce bordelaise

Autres informations / 02.09.2007

Fabre vs rouget, sauce bordelaise

Dimanche 2 septembre, Le Bouscat.

Trois Listed-races sont au programme d'une des plus belles

réunions bordelaises de l'année, disputée l'année dernière à Toulouse. Ce

meeting itinérant pourrait aussi bien avoir eu lieu en août à Deauville

puisqu'on s'attend une nouvelle fois à un affrontement entre l'écurie Fabre et

celle de Jean-Claude Rouget, toutes deux omniprésentes dans les épreuves

principales du jour. Cinq concurrents seulement sont au départ du Grand Prix du

Sud-Ouest (L) dont le tenant du titre Kocab (Unfuwain), troisième du Prix

Gontaut-Biron (Gr3) dernièrement. Ut Majeur (Brahms) semble le mieux placé pour

lui donner la réplique dans l'équipe Rouget, avec son compagnon d'écurie

Doubnov (Linamix), qui reste sur deux victoires.

Chez les 3ans du Grand Prix Inter-Régional (L), les deux

«Fabre» Shujoon (Sakhee) [photo] et Friston Forest (Barathea) partiront

favoris. Le premier vient de terminer deuxième de Poet Laureate (Highest

Honor), le second a remporté les Derbies du Midi et du Languedoc. Dans le Derby

du Midi, sur cette même piste, Friston Forest battait Shujoon et le « Rouget »

Navio (Priolo), mais la donne a pu changer, depuis le 26 mai. Il fait plus

beau, pour commencer, alors que le terrain était très souple le jour du Derby.

Ensuite, Navio, par exemple, a terminé quatrième derrière Sageburg, Not Just

Swing et Troque, qui ont tous gagné par la suite, et parfois à un très bon

niveau.

Les pouliches du Prix Occitanie (L) sont plus nombreuses. On

y surveillera la rentrée de Peace Dream (Linamix), cinquième de la Poule

d'Essai (Gr1) lors de sa dernière sortie après avoir remporté ses quatre

premières courses. Troisième de Listed à Deauville sur 1.600 mètres, la

«Fabre» In the Light (Inchinor) est rallongée, Golden Life

(Coronado's Quest) est invaincue en deux sorties, Criticism (Machiavellian)

vient de se balader dans un Quinté+ mansonnien pour Alex Pantall, et Elva

(King's Best) redescend de catégorie sans avoir vraiment démérité, mais avec

trois livres de surcharge. Un joli meltingpot, en somme.

Les amateurs d'Anglo-Arabes sont comblés : après le Grand

Prix de samedi à Longchamp, réservé aux chevaux comptant au moins 12,5% de sang

arabe, c'est le tour de ceux comptant au moins 37,5% de sang arabe de

s'expliquer sur les 2.400 mètres du Prix de l'élevage des Anglos.