Strawbridge à l’image de bouchard

Autres informations / 16.09.2007

Strawbridge à l’image de bouchard

DONCASTER

(Angleterre) (Léger à bon)

Ce n’est

un mystère pour aucun initié : John Gosden ne souhaitait pas courir le St.Leger

avec Lucarno (Dynaformer). Malgré ses Voltigeur Stakes, il craignait la

distance, et reconnaît en avoir longuement débattu avec son propriétaire,

George Strawbridge, sportsman de grande tenue, qui court aux USA, en France et

en G-

B. Agacé

par ces hésitations, George décida de sauter dans un avion, de faire savoir

qu’il serait à Doncaster, et donc de courir Lucarno dans le grand classique,

rappelant ce faisant les attitudes de Jean-Louis Bouchard poussant Pascal Bary

à courir le Jockey Club et... à le gagner.

Lucarno

a eu une carrière en dents de scie, gagnant de Listed puis bon 4e du Derby

d’Epsom, 2e des King Edward VII et même 4e des Prince of Wales’s (Gr2). Mais il

a fait plaisir aux observateurs en gagnant plaisamment la préparatoire à ce

St.Leger battant le bon Yellostowne entraîné par Aidan O’Brien. L’histoire s’est

répétée à Doncaster puisque Lucarno, au prix d’un bon rapproché dans la longue

ligne droite, est venu ajuster le team formé par les deux O’Brien en battant

Mahler (Galileo) d’une longueur et Honolulu (Montjeu) d'une longueur et demie.

Comme

pour confirmer ses hésitations, John Gosden, ravi, a cependant tenu à préciser,

dès la victoire digérée par l’entourage, qu’il mettait le cheval au repos pour

le raccourcir l’année prochaine où il visera la Coronation Cup (Gr1) sur 2400m…

En attendant, la casaque blanche, bande verte, bien connue des turfistes

français a gagné un classique : bravo Mr Strawbridge !