Retours à la normale

Autres informations / 15.10.2007

Retours à la normale

Dimanche 14, Auteuil. Festival d’outsiders : le

report gagnant des trois premiers Groupes de l’après-midi aurait rapporté près

de 900/1 ! Aussi se disait-on, en attendant le départ du Prix Héros XII (Gr3),

que la seule certitude restante de l’après-midi, c’était que le départ du Gran

Premio del Jockey Club E Coppa d’Oro (Gr1) serait donné avec du retard. Oui,

mais les trois champions réunis dans cette préparatoire au Prix La Haye

Jousselin (Gr1, le 4/11) ont assuré le spectacle et rendu un peu de certitude

aux nombreux spectateurs présents à Auteuil. Sous le commandement de Lord

Carmont (Goldneyev), toujours aussi volontaire, Princesse d’Anjou (Nononito) et

Or Noir de Somoza (Discover d’Auteuil) ont progressivement distancé le peloton

pour se retrouver seuls aux prises pour aborder le tournant final. Pas de

déferré, pas de blessé, pas d’extinction subite des feux : les trois rentrants

étaient prêts à en découdre. Lord Carmont a semblé dominé entre les deux

derniers obstacles, et « Or Noir » pouvait tenter de prendre une revanche sur

un printemps gâché.

Le « Mulryan » franchissait la dernière haie

avec une petite avance sur Princesse d’Anjou. On sait la capacité de cette

dernière à se dépasser sur le plat. On n’allait pas être déçu. La sauteuse de

poche a mis du temps à aller chercher son rival, mais elle y est arrivée. À

cinquante mètres du but à peine, elle semblait même avoir pris le dessus, mais

Jacques Ricou demandait alors le maximum à son partenaire, qui a résisté et

pris un nez sur le fil à la championne, qui approche inexorablement du million

d’euros de gains (946.065€).

« C’est une jument généreuse et je la savais

prête à très bien courir dès sa rentrée, a déclaré son entraîneur François

Cottin. Elle m’a surtout plu dans ses sauts, aujourd’hui. Après son mauvais

souvenir du Grand Steeple, je voulais en avoir le cœur net et elle a très bien

sauté. Dans trois semaines, sur 5.500 mètres, elle sera encore mieux. »

Elle ne retrouvera pas Or Noir de Somoza, qui

sera dirigé sur le Prix Georges Courtois (Gr2, le 2/12), mais a joué

indirectement son rôle de mètre étalon pour son compagnon d’entraînement Mid

Dancer. « Or Noir m’a fait très plaisir, aujourd’hui, a déclaré son entraîneur

Arnaud Chaillé-Chaillé. Il est revenu prendre l’avantage après que Princesse

d’Anjou nous a dépassé. Il s’est repris une fois en tête. Jacques [Ricou] a

changé sa cravache de main et le cheval est bien reparti. Il court super. »

Lord Carmont, qui court généralement très bien

frais, a une nouvelle fois bien décanté la course pour laisser ensuite filer

les deux premiers, mais Isabelle Pacault a pu tirer un bilan très positif de ce

retour : « Je suis contente parce que Sam a pu gérer ses sauts, aujourd’hui,

a-t-elle noté. Il dit qu’il s’est régalé. Mais je n’avais pas voulu trop le

travailler avant cette rentrée et il était vraiment trop frais. En temps

normal, il prend un bol d’air à la rivière des tribunes. Cette fois, il ne l’a

pas fait et a sauté gros la rivière. Mais il est bien reparti, de lui-même,

pour finir. »

 

 

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.