Rouget reste maître à bordeaux

Autres informations / 13.10.2007

Rouget reste maître à bordeaux

Vendredi 12, Le Bouscat. Il n’y avait qu’une

certitude au départ de l’édition 2007 du Grand Critérium de Bordeaux, Listed

pour 2-ans disputé sur le mile de l’anneau girondin. Cette épreuve de renom provinciale

ne tomberait pas dans l’escarcelle de l’un des deux centres d’entraînement

parisien. Et pour cause, ces derniers avaient décliné la lutte ! Sur les sept

compétiteurs, deux venaient d’Espagne, trois des boxes de Jean-Claude Rouget,

un de ceux de François Rohaut alors que Deep Dish Pie était celle qui avait

accompli le plus de kilomètres en provenance du centre d’entraînement de

Beaupréau (Henri-Alex Pantall). Déjà lauréat à huit reprises de ce tournoi,

notamment grâce à un certain Millkom, Jean-Claude Rouget disposait de trois

cartouches pour faire feu mais, si ses préférences allaient à Fever Fever,

c’est sa voisine de box, Trip to Glory qui a réussi à décrocher la palme.

Placée de suite aux côtés de l’animateur Jafar Second, Trip to Glory et Christophe

Soumillon ont sagement attendu leur heure jusqu’à la sortie du dernier tournant

avant de passer à l’attaque à l’entrée de l’ultime ligne droite pour prendre

rapidement la mesure du visiteur ibérique qui perdait ainsi son invincibilité.

Si l’angevine Deep Dish Pie a un instant semblé

en mesure de dominer la pouliche de l’écurie Fares après être venue librement

sur la même ligne, à mi-ligne droite, en pleine piste, elle a finalement dû se

contenter de l’accessit d’honneur. Seulement troisième Fever Fever a quelques

excuses à faire valoir. Non seulement elle a fait quelques difficultés avant de

pénétrer dans sa stalle (le bonnet fut obligatoire) mais son numéro le plus en

dehors dans les stalles ne l’a pas avantagé, loin s’en faut. Pouliche encore

immature selon les dires de Jean-Claude Rouget, elle apprend peu à peu son

métier et sera revue avec intérêt.

Quant à Jafar Second, nommé ainsi car son

géniteur, Jafar, lauréat en son temps de la Coupe d’Or de San Sebastian, a

disparu prématurément après avoir effectué une seule saillie (!), il n’a pu

faire mieux que quatrième mais Charles Nora, son jockey, estimait qu’il avait

encore besoin de prendre de la force. L’hiver devrait lui être profitable et il

sera également revu avec intérêt, en 2008. Affaire à suivre…