Spécial breeders’ cup les enfants en enfer

Autres informations / 27.10.2007

Spécial breeders’ cup les enfants en enfer

Samedi 27, Monmouth (États-Unis). Street Sense

a gagné cette année le Kentucky Derby (Gr1) après avoir fait sien le

Breeders’Cup Juvenile (Gr1), mais personne n’y était parvenu avant lui. Ce

n’est sans doute pas complètement par hasard. C’est souvent la course de trop,

tard dans la saison, sur des organismes qui ont déjà été bien sollicités, et

sur un peu qu’un mile. Pourtant, cette année encore, douze poulains vont se

rejoindre sur les 1700 mètres de la course pour 2 millions de dollars

d’allocation. Deux concurrents partent invaincus. Tout d’abord War Pass (Cherokee

Run), un pensionnaire de Nick Zito qui vient de remporter son premier Groupe 1,

les Champagne Stakes, après deux premiers succès. C’est un bolide, qui n’a

encore jamais été dépassé en course. Le second est Wicked Style (Macho Uno), un

petit-fils de Trempolino pour lequel la distance ne devrait pas poser de

problème. Seulement, il n’a couru pour le moment que sur des pistes en all

weather, et il part de l’extérieur. Comme lui aussi aime aller devant, il aura davantage

d’effort à produire pour prendre sa place. « Je peux vous dire qu’il va adorer

cette piste, a dit de lui son entraîneur Rusty Arnold. Mais le meilleur cheval ne

gagne pas toujours. Nous le savons tous et ça arrive tous les jours. Mais j’ai

tous les espoirs qu’il réussira demain, et dans le futur, sinon samedi. » Chez

les pouliches du Breeders’Cup Juvenile Fillies (Gr1), même combat, avec treize

partantes, mais pour la plupart moins expérimentées que les boys. Autre curiosité

: près de la moitié de ces pouliches n’a jamais couru sur le dirt, en

particulier celles qui viennent de Californie. C’est le cas d’Izarra (Distorted

Humor), qui a pour deuxième mère la grande championne Bayakoa (deux « Distaffs

» au compteur) et est entraînée comme elle par Ron McAnally. L’équipe de la

Côte Est compte plutôt sur Indian Blessing (Indian Charlie), qui vient de

remporter les importants Frizette Stakes (Gr1) à Belmont dès sa deuxième

sortie. Du Canada, Clearly Foxy (Volponi) est invaincue en deux sorties à

Woodbine tandis que Smarty Deb (Smart Strike), entraînée par Doris Harwood à

Emerald Downs, près de Washington, où la pouliche vient de remporter sa

quatrième victoire consécutive face aux mâles. Elle dispute samedi son premier

Groupe mais Doris a sellé le hongre de 2ans Margo’s Gift (Polish Gift), gagnant

vendredi des Favorite Trick BC Stakes, la consolante des deux courses de

Juveniles. « Tout ce que je veux maintenant, a dit Doris avant même cette

victoire, c’est que tout ça finisse et que je rentre à la maison avec plein d’argent.

» La route semblera moins longue, c’est certain.