Stern opinion vs war officer

Autres informations / 11.10.2007

Stern opinion vs war officer

CHANTILLY, Jeudi 11

octobre, Partants

Le Prix Eclipse n’a réuni que six concurrents,

mais il est fort alléchant. On attend notamment un combat de jeunes chevaux de

classe entre Stern Opinion (Mizzen Mast) et War Officer (Grand Slam). Le

premier nommé, entraîné par Pascal Bary, s’est offert le luxe de débuter

directement dans le Yacowlef et de le gagner dans un canter. Ensuite, il a eu

le malheur de tomber sur des chevaux de Groupe 1 lors de chacune de ses

tentatives de décrocher une victoire de black-type : Alexandros l’a d’abord

privé du Cabourg (Gr3), puis Young Pretender et Shediak l’ont privé du La

Rochette. Cela étant, la dernière fois, Stern Opinion n’a pas été heureux,

puisque comme le rappelait son entraîneur :

« Il a peur de quelque chose en sortant des

boites, et s’est jeté sur sa gauche. Ensuite, il ne s’est pas décontracté, se

montrant trop allant. » Et Stern Opinion a payé tout cela pour finir. Après

avoir goûté des 1400 m, il revient sur ce qui est sans doute sa distance de

prédilection : 1200m.

War Officer a le profil parfait du nouvel « os

» pour Stern Opinion. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget vient, des mots

même de son mentor dans Paris Turf, de « se promener. J’attends avec impatience

sa tentative dans le Prix Eclipse . J’estime qu’il peut monter de catégorie

sans problème. » Nous étions à Chantilly le 9 septembre et War Officer avait

effectivement une manière de lancer ses antérieurs prometteuse. C’est un

gagnant, un battant, un lutteur qui ne va pas se laisser humilier par Stern

Opinion. On n’oubliera pas non plus Galaktea (Statue of Liberty), récente 3e du

Prix d’Arenberg (Gr3), et Domingues (Danetime), un « O’Reilly » d’Irlande, qui

vient d’échouer du minimum dans une listed. Enfin, Salut l’Africain (Ski Chief)

n’est autre que le lauréat du Prix François Boutin (L) cet été à Deauville.