Un « cadran » de tous les horizons

Autres informations / 04.10.2007

Un « cadran » de tous les horizons

Le champ du Prix du Cadran (Gr1) a été divisé

par deux – de 24 à 12 mercredi au premier forfait avec, entre autres, le départ

de Getaway (Monsun) et de Septimus (Sadler’s Wells). Également candidat à

l’Arc, Yeats (Sadler’s Wells), en revanche, demeure au départ du marathon de Longchamp

pour Aidan O’Brien avec son compagnon d’écurie Scorpion (Salder’s Wells),

gagnant du Grand Prix de Paris 2005 (Gr1) et deuxième de Yeats dans le St.Leger

irlandais (Gr1).

Le tenant du titre Sergeant Cecil [photo]

(King’s Signet), tombeur de Shamdala en 2006, est toujours là pour tenter le

doublé.

Lauréat du Prix Gladiateur (Gr3) dernièrement à

Longchamp aux dépens de Getaway, Varevees (Kahyasi) sera l’autre atout de Joël

Boisnard, qui doit aussi présenter Diyakalanie (Ashkalani) dans le Prix de l’Opéra

(Gr1) dimanche. François Doumen a pour sa part laissé Distalino (Poliglote),

lauréat du Grand Handicap de la Manche puis deuxième de Kasbah Bliss (Kahyasi),

lauréat depuis du Prix de Compiègne (Gr3) à Auteuil en haies. Cependant, il

préfère l’envoyer jeudi sur le Prix Scaramouche (L) à Chantilly sur 3000

mètres.

Les trois premiers au printemps du Prix

Vicomtesse Vigier (Gr3), à savoir Lord du Sud (Linamix), Ponte Tresa (Sicyos)

et Montare (Montjeu), sont à nouveau réunis. Le premier pourrait trouver un

terrain trop souple pour ses réelles aptitudes tandis que la troisième a gagné

le Prix Royal-Oak (Gr1) en fin de saison 2007 mais a semblé moins percutante

cette année. Ponte Tresa, elle, vient de très bien courir dans le Prix

Kergorlay de Getaway.