Les gros sabots de patte de velour

Autres informations / 19.11.2007

Les gros sabots de patte de velour

AUTEUIL,

Dimanche 18 novembre

L’irréprochable

Patte de Velour (Mansonnien) est restée invaincue en steeple pour son premier

essai face aux pursang. L’élève du Haras de Saint-Voir, déjà à la fête avec

Chercheur d’Or, pourrait maintenant aller sur le Prix André Michel (Gr3, le

2/12), face aux 5ans. La pensionnaire de Guy Cherel a orchestré son succès de

dimanche d’un bout à l’autre avec un Pascal Marsac décidé à mener le bal.

D’abord suivie par Ocarina d’Alène (Sleeping Car), qui a cédé en face, puis

marquée par Oeuvre d’Art (Robin des Champs), qui a plafonné pour finir, Patte

de Velour a redémarré sous le nez de ses nouveaux challengers Clipsy (Bonnet

Rouge) et Plume Noire (Sheyrann) pour s’imposer par trois-quarts de longueurs

sur la première nommée, très accrocheuse mais pas réellement menaçante.

« Au

début de l’année, elle n’avançait pas, a confié Guy Cherel. C’était la moins

avancée de mes femelles dans sa génération. Elle avait besoin de travail et n’a

finalement pas mal réussi. Elle a en revanche eu un vrai passage à vide en

septembre-octobre. Mais elle revient bien maintenant et je pense l’envoyer sur

le Prix André Michel, même si un enchaînement à quinze jours ne me semble pas

idéal. Nous allons voir comment elle récupère. »

Patte

de Velour est rentrée sans fer à l’antérieur droit.

«

Elle l’a peut-être perdu au brook, où elle a fait une faute, a noté Guy Cherel.

Je n’aime pas les petits obstacles d’en face. Ils sont plus dangereux que les

gros. Les chevaux viennent de se faire le gros et le moyen open-ditch pour

déboucher sur une simple haie. Les vrais sauteurs n’y sont pas à l’aise. Il n’y

aurait que moi, que je ne mettrais que des obstacles importants dans la ligne

d’en face. » Arnaud Chaillé-Chaillé, pour sa part, a été bien inspiré de

préférer cette Listed au quinté+ de vendredi dernier à Enghien pour Clipsy. «

Je suis très satisfait de sa course, a-t-il déclaré. Elle est battue par une

pouliche supérieure. »