Mid dancer gagne son second grand steeple

Autres informations / 05.11.2007

Mid dancer gagne son second grand steeple

Dimanche 4, Auteuil. On ne se lasse pas du

spectacle que nous donnent à chaque grand rendez-vous Lord Carmont (Goldneyev),

Princesse d’Anjou (Nononito) et Mid Dancer (Midyan).

Le scénario varie peu, d’une rencontre à

l’autre. Lord Carmont mène, Princesse d’Anjou et Mid Dancer se surveillent dans

son sillage, le trio laisse ses challengers dans le lointain, puis les deux derniers

prennent le dessus sur l’animateur et se disputent la vic-

toire. La seule variante est l’identité du

vainqueur et Mid Dancer a pris dimanche pour la deuxième fois la mesure de sa

rivale. Malgré une faute à la dernière haie, qu’il a sautée au plus près, le

pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé en costume et cravate ! a fait preuve

d’un nette supériorité. « La clé avec lui, a résumé Hervé Barjot, manager de

l’écurie de Sean Mulryan, c’est de le laisser souf-

fler dans le tournant final. Cyrille (qui a remporté

trois courses avec le cheval en autant d’associations) l’a bien compris et il a

laissé filer Princesse d’Anjou à ce momentlà. Le cheval devrait maintenant

préparer le King George Chase (Gr1, le 26/12 à Kempton Park), ou plutôt le

Lexus Chase (Gr1, le 27/12 à Leopardstown). »

Interrogé au sujet de ce nouveau challenge, et

sachant que Mid Dancer a été battu une fois à Cheltenham, puis a fini deuxième

de Monet’s Garden, récent tombeur de Kauto Star, à Carlisle, Arnaud

Chaillé-Chaillé a expliqué :

« Le cheval a mûri depuis l’année dernière et

la victoire de Monet’s Garden sur Kauto Star nous indique qu’il n’avait pas si

mal réussi à Carlisle. Je pense qu’il est désormais capable de réussir là-bas.

Nous n’irons pas sur le Prix Georges Courtois, où nous courrons Or Noir de

Somoza, et je pense que Kempton pourrait être le bon endroit pour tenter à

nouveau notre chance en Angleterre. »

Entraîneur de la seconde Princesse d’Anjou,

François Cottin remarquait pour sa part : « Elle n’est pas tout à fait au mieux

sur un terrain pareil. Mais elle est battue par meilleur qu’elle aujourd’hui. »

Isabelle Pacault, qui surveillait une petite

atteinte à un postérieur de Lord Carmont, notait elle aussi le rôle du terrain

: « Sam Massinot m’a dit que le cheval avait tout sauté au pied, a-t-elle

expliqué. Il n’est pas à

son aise dans ce terrain et il veut jouer.

J’aimerais bien qu’il joue à un autre moment ! Il est allé dans les barres

d’appel et il est rentré plus contrarié que fatigué de sa course. » Lui non

plus ne courra plus cette saison. Les trois grands chasers ne seront pas à

Auteuil le 2 décembre, exception faite d’Or Noir de Somoza, en attendant qu’il

se frotte à nouveau au super trio.

Avant d’aller en Angleterre ou en Irlande, Mid

Dancer devrait entretenir sa condition dans le Prix Olry-Roederer (Gr2) le

dimanche 25 novembre à Auteuil.