Natagora sacrée lors des cartier awards !

Autres informations / 16.11.2007

Natagora sacrée lors des cartier awards !

Les Cartier Awards ont été

remis mercredi soir à Londres. La française Natagora a remporté le titre de

meilleure pouliche de 2ans. Voici les lauréats avec, pour la majorité d’entre

eux, notre commentaire.

 

CARTIER CHAMPIONNE POULICHE

2ANS NATAGORA

2ans, Divine Light –Reinamixa

(Linamix)

2e mère : Reine Margie

(Margouillat)

3e mère : Reine des Sables

(Mincio)

Propriétaire : Stefan Friborg

Eleveurs : Betrand Gouin et

Georges Duca

Entraîneur : Pascal Bary

Natagora a désormais tous les

atouts pour devenir une de ces grandes et surprenantes histoires de la légende des

courses et de l’élevage français. Gagnante du Papin Gr2 , dont on se demande pourquoi

il a perdu le statut de Gr1, puis 2e du Morny Gr1 derrière un Myboycharlie inapprochable

par quiconque ce jour-là, et finalement gagnante de la course la plus recherchée

d’Europe pour des pouliches de 2ans, les Cheveley Park St Gr1 à Newmarket,

Natagora est entrée dans la légende. Et ce n’est que justice pour la grise

volante de Pascal Bary, véritable pouliche de course, pétrie de classe, qui, à

la vue de son papier, pourrait tenir le mile des Guinées.

Quand Patrick Barbe acheta le

N°379 de la vente Arqana d’Octobre 2006 pour 30.000€, il pensait

vraisemblablement plus défendre son étalon que d’acheter une gagnante de

Cheveley Park Stakes. Nous avons vu que rien dans les deux parents ne pouvait

nous faire croire à un destin aussi classique, surtout à 2ans où la précocité

ne fait guère partie de notre tradition. Cependant, en élevage, il y a des

miracles, et Natagora en est un, et c'est tant mieux pour notre fibre

nationale, assez malmenée au sein de cette assemblée des Cartier Awards (n’ont

eu droit à aucun prix : ni Manduro, ni Marchand d’Or, ni Lawman…). C'est

évidemment la meilleure française et pour postuler à la renommée il lui fallait

gagner à Newmarket, ce que Christophe Lemaire lui fit faire avec beaucoup de

calme et de doigté. Pascal Bary a conduit brillamment la carrière de sa

protégée pour l'amener au top pour ces Cheveley que si peu de françaises ont

remportées. Et il faut insister sur le fait que c'est un véritable exploit pour

une 2ans française de damer le pion à ces anglaises si rôdées sur les 1200m de Newmarket.

C'est pourquoi Natagora mérite les honneurs qui lui sont faits aujourd'hui pour

le plus grand plaisir de la France.

CARTIER "HORSE OF THE YEAR"

CARTIER CHAMPION 4ANS ET PLUS

DYLAN THOMAS 4ans, Danehill

–Lagrion (USA) (Diesis)

2e mère Wrap It Up (Mount Hagen)

3e mère Doc Nan (Francis S)

Propriétaires : Mme John

Magnier et Michael Tabor

Eleveur : Tower Bloodstock

Entraîneur : Aidan O’Brien

DYLAN THOMAS

Ce gagnant de l'Arc de

Triomphe 2007 a gagné 6 Groupes 1 et ce total lui vaut certainement cette

avalanche d'honneurs que représente ce double trophée. Nous ne sommes pas loin

de penser qu'un seul lui aurait suffi et que Manduro est le grand oublié d’une

remise de prix très anglaise, sa performance de Royal Ascot faisant de lui le meilleur

cheval d'âge en circulation en Europe cette année. Car il ne faut pas oublier

la réalité des performances : dans le grand événement de Royal Ascot, Manduro a

carrément surclassé Dylan Thomas, et dans les Juddmonte International de York,

Authorized a distancé sans coup férir le même fils de Danehill. Deux défaites

marquantes et sans appel qui apportent une ombre à la célébration du crack de

Ballydoyle. A ceci, on pourra objecter qu'il est invaincu sur 2400m et qu'il n'a

été défait que sur des distances intermédiaires par Authorized, Notnowcato et Manduro.

Bref, du Ganay à l'Arc en passant par des King George impressionnants, Dylan

Thomas s'est montré le plus constant, le plus régulier à l'oeuvre durant toute

l'année puisqu'il s'en va égrener son titre de meilleur dans la prochaine Japan

Cup. C'est donc un "super" qui est plus costaud que brillant à

l'inverse d'Authorized, intrinsèquement un champion. C'est un typique Danehill,

avec des masses imposantes et un mental à toute épreuve qui fait que ce gagnant

de l'Irish Derby a su durer, voire progresser. Pourpreuve, il triompha dans les

King George et dans l'Arc de Triomphe avec autorité, montrant surtout qu'il

avait effectivement atteint un excellent niveau à la maturité. Pour cette

constance et ces progrès, il mérite largement un Cartier Award. Après une

course fausse dans la Breeders'Cup, il peut réaliser un exploit dans la Japan

Cup : s'il la gagne, cela justifiera son 2e Cartier Award…

CARTIER CHAMPION MÂLE DE 3ANS

AUTHORIZED

3ans, Montjeu–Funzie

(Saumarez)

2e mère : Vallee Dansante

(Lyphard)

3e mère : Green Valley (Val

de Loir)

Propriétaire : Saleh Al Homeizi rt Imad Al Sagar

Eleveurs : Marengo Investments, Knighton House Ltd et

M Kinane

Entraîneur : Peter Chapple-Hyam

Authorized est le

"pur" de sa génération de 3ans en Europe. Son Cartier Award est plus

que mérité. Après avoir pulvérisé l'opposition à 2ans dans le Racing Post

Trophy Gr1, il fait sa rentrée victorieuse dans les Dante Gr2 qu'il expédie

sans se fatiguer. Puis il surclasse l'opposition dans le Derby d'Epsom,

produisant une impression qui reste dans les mémoires des turfistes présents.

Frankie monta en confiance le fils de Montjeu, il prit la tête à l'entrée de la

ligne droite et termina avec 5 longueurs sur des suivants exténués. C'était de

loin le meilleur. Les circonstances de courses particulières expliquent sa

courte défaite dans les Eclipse St à Sandown, mais ce faux-pas fut effacé le

mois suivant à York où il cloua sur place Dylan Thomas, démontrant ainsi qu'il

était intrinsèquement le meilleur cheval à l'entraînement outre-Manche. Le fils

du grand Montjeu fut simplement inexistant dans l'Arc, sans doute était-il

affecté par un virus, ou comme Peter Chapple Hyam l'avouait, par une surdose

d'efforts préalables : il ne fut que l'ombre du grand 3ans qu'il a été de Mai à

Août. C'est sûrement un sujet de grande classe dans une génération quelconque

SPÉCIAL CARTIER AWARDS

CARTIER CHAMPIONNE POULICHE

DE 3ANS

PEEPING FAWN

3ans, Danehill –Maryinsky (Sadler’sWells)

2e mère : Blush With Pride (Blushing Groom)

3e mère : Best In Show (Traffic Judge)

Propriétaires : Michael Tabor

et Mme Sue Magnier

Eleveur : Barnett Enterprises

Entraîneur : Aidan O’Brien

Un Cartier Award bien mérité

pour une mal-aimée qui est devenue trop vite une phénomène. Peeping Fawn s'est révélée

"progressivement" pour finir par gagner dans l'été une suite

ininterrompue de prestigieux Gr1 pour pouliches. Son itinéraire n'est pas banal

: inédite à 3ans, elle se plaça dans trois maidens successifs sans succès au

Printemps, finissant par briser la glace à Navan début Mai, ce qui devait arriver

pour une pouliche avec un tel papier, Danehill et Marinsky (Sadler's Wells) top

poulinière. Fort de ce dépucelage, Aidan n'hésita à l'envoyer 11 jours plus

tard au Curragh pour challenger la championne d'Avril/Mai, l'étonnante Finsceal

Beo. Elle ne finit que 3e, encore trop tendre pour de telles joutes, elle qui

ne pouvait gagner un simple maiden en Avril ! Qu'à cela ne tienne, elle fut

envoyée à Epsom 15 jours plus tard pour les Oaks (direct de 1600m à 2400m !) où

elle finit 2e de la très bonne Light Shift. Elle venait de montrer qu'elle

était toute bonne et classique. Du coup, elle s'enfila les Pretty Polly Gr1

qu'elle gagna de 2 longueurs devant Speciosa, puis les Irish Oakks Gr1 où elle régla

Light Shift à la mi-Juillet, puis les Nassau St Gr1 à Goodwood où elle défit

notre Mandesha nationale, puis à la mi-Août les Yorkshire Oaks Gr qu'elle

surclassa en gagnant cette fois de 4 longueurs. Cette Peeping Fawn est

totalement exceptionnelle, résistant à un traitement irlandais qui consiste à

courir sur toute distance tous les 15 jours (voire moins) et ainsi gagner 4 Gr1

de suite en défaisant les meilleures 3ans ainsi que ses aînées à Goodwood. Elle

s'est arrêtée pile à la mi-Août, expliquant à Aidan, qu'elle souhaitait se

coucher quelques jours pour récupérer d'un tel rallye. Espérons que nous la reverrons

intacte à 4ans…

CARTIER CHAMPION MALE 2ANS

NEW APPROACH

2ans, Galileo–Park Express (Ahonoora)

2e mère : Matcher (Match)

3e mère : Lachine (Grey

Sovereign)

Propriétaire : Mme J Bolger Eleveur

: Lodge Park Stud Entraîneur : J. Bolger Suite SPÉCIAL CARTIER AWARDS SPÉCIAL

VENTES DE KEENELAND 5 NEW APPROACH (suite de la page 4) Ce poulain invaincu à

2ans est exceptionnel à bien des égards, et nul autre ne pouvait lui ravir ce

trophée cette année. New Approach est fils de la grande championne Park Express

(Ahanoora) qui était âgée de 22ans quand elle lui a donné le jour. Peu avare de

grande déclaration, Jim Bolger, qui a souvent fait la Une de JDG au mois

d’Août, a précisé que « New Approach était la version européenne de Secrétariat

», après ses 3 victoires impressionnantes de l'été irlandais. Début Septembre,

les National Stakes Gr1 courus au Curragh ont tenu toutes leurs promesses de

grande confrontation puisque les 3 favoris ont fini aux 3 premières places de Grand

Critérium irlandais. Dépassant les leaders exsangues, Manning lança New

Approach qui développa une énorme action, assez désarticulée par ailleurs. Le

grand poulain de Bolger, peu esthétique mais très efficace, creusa la

différence avec le peloton, se mettant à l’abri du bon rapproché à l’extérieur

de Rio de la Plata qui plafonna à 1 longueur ½ du gagnant, laissant à la même

distance Myboycharlie qui n’avait ni l’action (le terrain ?) ni le brio du

Morny sur ce parcours peut-être long pour ses évidentes aptitudes de sprinter. New

Approach confirma sa suprématie dans les Dewhurst St Gr1 à Newmarket où il

gagna une fois de plus, sans impressionner les spectateurs. Désormais détenu en

partie par Cheikh Mohammed, ne doutons pas de lui l'an prochain pour les

Guinées, à moins qu'il suive le même destin que celui de son exact alter ego,

Téofilo : "liquidé" à 2ans par des efforts peu compatibles avec le

squelette et le mental d'un jeune cheval de 2ans… CARTIER STAYER DE L'ANNÉE YEATS

6ans, Sadler’s Wells –Lyndonville (Top Ville) 2e mère : Diamond Land (Sparkler)

3e mère : Canaan (Santa Claus) Propriétaire : Mme John Magnier Eleveurs :

Barronstown Stud and Orpendale Entraîneur : Aidan O’Brien

CARTIER SPRINTER DE L'ANNÉE RED

CLUBS 4ans, Red Ransom –Two Clubs (First Trump) 2e mère : Miss Cindy (Mansingh)

3e mère : Iridium (Linacre) Propriétaire : Ronald J Arculli Eleveur : J Fike Entraîneur

: Barry Hills

CARTIER/DAILY TELEGRAPH AWARD OF MERIT

LA FAMILLE NIARCHOS

Cette distinction décernée

par les 20 membres composant le Comité des Cartier Awards vient récompenser une

personne ayant oeuvré pour le rayonnement des courses et de l'élevage européen ces

derniers temps. Ce choix est très logique tant les couleurs Niarchos ont

illuminé les courses européennes depuis maintenant une trentaine d'années, de

Nureyev à Bago en passant par Miesque et sa descendance. Ces célèbres couleurs

ont été portées les gagnants durant ces années de 121 Groupes 1 ! On ne peut

que se réjouir pour le Haras de Fresnay-le-Buffard, pour Maria Niarchos-Gouaze

et pour ses deux frères, Philipp et Spyros.

 

 

?