Nées sous la même étoile

Autres informations / 28.11.2007

Nées sous la même étoile

 

MARDI À DEAUVILLE

Dans la seconde course pour débutants, réservée

aux pouliches, on attendait beaucoup de Leo’s Starlet (Galileo), une sœur

d’Anabaa’s Creation (Anabaa) (4e du Prix de Diane 2007), dont le père n’est

autre que l’un des pluséminentsmembres (il est classé « Private ») du trust

Coolmore : Galileo (Sadler’s Wells). Comme sa sœur, l’an passé, à Compiègne,

Leo’s Starlet s’impose pour ses débuts alors qu’elle est la grande favorite et

ce malgré un numéro défavorable à l’extérieur. Les bonnes fées du turf

semblent, comme pour sa sœur, l’avoir placée sous une bonne étoile, car ses

débuts sont très encourageants et nul doute qu’elle semble posséder beaucoup de

classe, comme sa ligne droite le prouve et comme le note son jockey, Stéphane

Pasquier:

« Elle semble être une très bonne pouliche et

elle a fait un bon bout pour finir. » L’épreuve d’ouverture, réservée aux

mâles, a été l’apanage du germanique Wise Man (Alkalde), qui s’est montré très

appliqué pour repousser toutes les attaques. Son entraîneur, Werner Baltromei

nous a dit de lui : « Il travaille très bien le matin. Maintenant, nous allons

attendre l’année prochaine avec lui et voir comment il va évoluer. ». Le

favori, l’athlétique gris Whisperor (Linamix), a semblé encore tendre, voire craintif.

Néanmoins, après avoir changé de jambes, il a fini dans une plaisante action.

Son mentor, Jean-Claude Rouget nous a déclaré à son sujet : « Il est encore un

peu « vert ». Nous allons le laisser tranquille pour le moment. »