Olivier delloye : une vente qui suscite des interrogations

Autres informations / 21.11.2007

Olivier delloye : une vente qui suscite des interrogations

VENTES

ARQANA À SAINT-CLOUD

Le

bilan de cette deuxième vacation, qui a vu seulement 56 des 120 chevaux

présentés vendus (46.67%) pour un chiffre d’affaires de 849 000 Euros et un

prix moyen de

15

161 Euros, est loin d’être positif. Directeur général d’Arqana, Olivier Delloye

a remarqué : « Cette journée a évidemment été difficile et il est décevant de

constater que le taux de chevaux vendus est inférieur à 1 sur 2. La catégorie

des stores est un marché très étroit et quand le modèle ne remplit pas tous les

critères de l’acheteur, la demande est faible car ils cherchent tous la

perfection. De notre point de vue, la meilleure vente de stores est celle de

juillet. Nous savions que ce lot n’était pas de la même qualité que celui de

l’été. Ce constat a été confirmé par les acheteurs. Je crois que cette vente va

nous amener à se poser beaucoup de questions. Il faut prendre le temps de bien

analyser les résultats du nouveau format et de décider si nous allons garder

les stores à cette époque ou pas, et si on pourrait concentrer les chevaux à

l’entraînement dans une seule journée pour dynamiser le marché. »

Les

chiffres pour l’ensemble des deux journées : 143 chevaux vendus (61,37% contre

64,96% en 2006) et un chiffre d’affaires de 2 617 500 Euros (contre un million

de plus l’an passé) montrent que ce marché mérite réflexion.