Prix de l’elevage : l’attrait demeure…

Autres informations / 24.11.2007

Prix de l’elevage : l’attrait demeure…

SAINT-CLOUD,

Samedi 24, Partants

Il

était un temps où le Prix de l’Elevage apportait à sa lauréate le statut de

gagnante de listed. Devenue ensuite course A, il s’agit à présent d’une course

B. Temps révolus, mais l’attrait demeure.

Parmi

les seize candidates à la victoire, deux présentent des caractères originaux.

Crumpett (Montjeu), d’abord, est la fille d’une ancienne lauréate de cette

course, Pretty (Darshaan), en 1999. Nava des Ongrais [photo], ensuite, est

issue de Java Gold, quadruple détenteur de groupes 1 aux USA, installé étalon à

Gestüt Ammerland en Allemagne. Nava des Ongrais est née en France après que ses

éleveurs ont acheté sa mère pleine de Java Gold. Elle se trouve être, de fait,

sœur par son père d’Oktodez, détentrice du Prix de l’Elevage 2003. Il s’agit en

outre d’une singularité au sein de l’effectif de Philippe Chemin plus largement

pourvu en AQPS (Quarte du Chatelet) et chevaux d’obstacles (Nono des Ongrais).

Si on reprend la dernière édition de cette course, on trouve Yves de Nicolay

sur la première marche avec La Capitaine. Cette fois, il délègue Alinade

(Poliglote) récente 3e sur le même parcours dans un gros handicap. Quant à

Johann Victoire, jockey couronné l’an passé, il se mettra en selle cette fois

sur Adonita (Kahyasi). Lauréate d’une course D à Toulouse en novembre, cette

pensionnaire d’Henri-Alex Pantall arrive ici avec une fraîcheur certaine.

 

 

 

 

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.