Royal honor se rassure à enghien

Autres informations / 08.11.2007

Royal honor se rassure à enghien

Presque un an jour pour jour après sa victoire

dans le Prix Cambacérès (Gr1) sur les haies d’Auteuil, le gris Royal Honor (Highest

Honor) a débuté victorieusement sur le steeple. Le pensionnaire de Yannick

Fouin partait favori du Prix de Gap, où Magalen Bryant alignait trois de ses

représentants.

Placé dans le sillage du groupe de tête par

Sylvain Dehez, il a laissé son compagnon de casaque Mancho Villez (Villez),

rentrant, tenter sa chance à la sortie du tournant avec l’animateur Satin

Gallery (Gallery of Zürich). Il est allé vers l’extérieur avec Haute Chartreuse

(Turgeon), qui n’a pu le suivre ensuite, lorsqu’il a accéléré entre les deux

dernières haies. Sur le plat, Royal Honor a fait parler la classe pour prendre

le dessus sur Pancho Villez, néanmoins très accrocheur, tandis que Satin

Gallery finis- sait courageux troisième.

« Il avait besoin de reprendre confiance, a

analysé Yannick Fouin. Je l’ai trouvé froid. Pour préparer cette course, j’ai

pris soin de chasser de mon esprit sa victoire dans le Prix Cambacérès. Je

travaille pour lui et je n’ai pas fait de pro- jets pour la suite de sa

carrière dans l’immédiat. »

Marcel Rolland, entraîneur de Pancho Villez,

notait les deux kilos que son pensionnaire devait rendre au lauréat et le

manque de compétition.

La casaque de Magalen Bryant a réussi un coup

du chapeau, mercredi à Enghien.