Scorpion, du grand prix de paris à l’obstacle côté haras

Autres informations / 10.11.2007

Scorpion, du grand prix de paris à l’obstacle côté haras

Scorpion a gagné le Grand Prix de Paris, le St

Leger et à 4ans la Coronation Cup. Bref, 3 Groupes 1 sur 2400m et au-dessus,

pour ce fils de Montjeu, l’étalon vedette de Coolmore. Un palmarès à faire

pâlir de jalousie bien des sires aujourd’hui au Haras, et nous trouvons peu

d’étalons en France avec une telle musique, d’autant qu’il faut rappeler que ce

cher Scorpion a fini 2e de Hurricane Run dans l’Irish Derby.

La grande nouvelle est que ce cheval assez

exceptionnel, qui ferait les beaux jours de n’importe quel étalonnier classique

dans le monde, entre au Haras à Coolmore pour entamer une carrière d’étalon…

d’obstacle ! Vous avez bien lu : Scorpion sera stationné à Castle Hyde Stud en

tant que « National Hunt sire », c’est-à-dire étalon destiné à l’obstacle.

Cette information qui nous parvient appelle au

moins 2 commentaires :

1) L’incroyable richesse du Groupe Coolmore,

qui peut se permettre de consacrer à l’obstacle un étalon de dimension classique.

2) Les courses d’obstacle, et l’élevage

spécialisé qui les accompagne, se sont formidablement développées pour qu’un

étalon de cette trempe débute sa carrière dans cette voie.

3) La disqualification relative de la distance

classique de 2400m comme critère de sélection pour les reproducteurs les plus

recherchés. C’est d’ailleurs l’anticipation de ce constat qui avait conduit

France Galop à modifier la distance du Jockey Club.

Le nouveau destin de Scorpion n’a pas fini de

susciter remarques et commentaires. Rappelons quand même que Westerner, plus

marqué comme stayer mais cependant par Danehill, avait ouvert cette nouvelle

autoroute vers l’obstacle, qui devient ainsi une discipline très autonome de la

sélection classique opérée par le plat.