Shekira saute plus haut

Autres informations / 18.11.2007

Shekira saute plus haut

Dimanche 18, Auteuil. Le Prix Renaud du Vivier (Gr1) possède

un des plus beaux palmarès d’Auteuil. Les meil leurs hurdlers de 4ans s’y

retrouvent presque immanqua blement et le verdict de l’épreuve est rarement

mauvais. Seulement deux des dix derniers lauréats étaient offerts à plus de

5/1. Et encore, on en donnait seulement un point de plus !

C’est une nouvelle fois à un grand championnat que nous nous

préparons, deux semaines après la débauche du week-end international de

l’obstacle. Six des treize concur rents du Pierre de Lassus (Gr3) sont au

départ dont sa lau réate Shekira [photo] (Medaaly), toujours invaincue en

haies. La grise de la famille Séguinotte s’était déjà imposée face aux mêmes

dans le Prix de Maisons-Laffitte (Gr3).

Certes, quelques-uns de ses adversaires ont choisi de

démarrer l’arrière-saison avec un peu de marge, mais selon Arnaud

Chaillé-Chaillé, la pouliche aussi accuse de nou veaux progrès : « Il y a aura

des chevaux plus prêts que les dernières fois, a-t-il noté, mais elle est très

bien et a progressé de course en course. »

Complètement rétabli après sa chute de vendredi à Enghien,

Jacques Ricou, en selle dès samedi matin, sera naturellement associé à Shekira.

L’adversaire tout désigné de la favorite est celui qui a remporté le Prix Alain

du Breil (Gr1) au printemps, à savoir Good Bye Simon (Simon du Désert). Le

pensionnaire de Thierry Doumen revient gentiment à son top niveau, selon le

programme mis au point par son entraîneur : « Il a suivi sa préparation sans

pro blème, a noté ce dernier, et il est monté en condition après chaque course.

Il arrive au mieux au moment idéal. »

En juin, Good Bye Simon avait disposé d’adversaires qui ne

sont plus à ce niveau aujourd’hui, exception faite de Drôle de Drame (Munir),

de retour sur les haies après ses exploits en steeple, chemin de traverse aussi

adopté par Peldero (Pelder). Il est sans doute plus sain de le juger sur ses

récentes sorties que sur ses lignes du printemps. Or il a effectivement donné

le sentiment d’approcher sa forme optimale dernièrement, lorsqu’il a terminé

troisième, derrière Shekira et Chamirey (Cadoudal), dont Jehan

Bertran de Balanda fait grand cas.

On distingue quelques nouveaux venus à ce niveau dans la

course qui méritent pourtant d’être considérés. Porto Rico (Vidéo Rock) est

invaincu en haies, en deux sorties seulement dont une à Auteuil. C’est

peut-être peu face à des concurrents aussi expérimentés, mais l’élève de

Bernard de Vazelhes a fait très grosse impression. Young Poli (Poliglote)

découvrira Christophe Pieux en course après l’avoir reçu à l’entraînement et le

pensionnaire d’Alain Couétil, s’il s’est révélé à ce niveau cet automne, n’en a

pas moins montré déjà qu’il saurait profiter de toutes les défaillances. Bon

cheval de plat lui aussi, Bedaly (Medaaly) sera monté par Cyrille Gombeau, qui

prend les rênes de Christophe Pieux. Le pensionnaire d’Alain Bonin n’a pas mal

couru du tout dans le « Pierre de Lassus ».

Si Shekira et Good Bye Simon devaient tous deux être battus,

il s’agirait d’une surprise. Cependant, vu le niveau du peloton, l’éventuel

trouble-fête ne serait pas nécessairement surprenant.