Steel woman porte bien son nom

Autres informations / 15.11.2007

Steel woman porte bien son nom

C'est d'une « main de fer » que Steel Woman (Anabaa)

a tenu en respect ses opposantes, en remportant de bout en bout le Prix Cordova

(B). « Elle confirme ce que je pensais d'elle, c'est une bonne pouliche, nous a

déclaré Elie Lellouche. On ne la reverra que l'année prochaine. » Gaëtan

Faucon, venu à Saint-Cloud pour monter exclusivement la lauréate, s'excuse

auprès de Francis Teboul, le propriétaire de la pouliche, en arrivant au rond,

« Je suis désolé, le sourire de la victoire aux lèvres, je n’ai pas pu du tout

la cacher comme cela était prévu ! » Vite en jambes, Steel Woman s'est

retrouvée en tête, malgré elle, et a poursuivi son effort jusqu'au poteau pour

devancer d'une longueur la « Demercastel » Lariqua (Enrique). « C'est une bonne

petite pouliche, nous a confié Stephane Pasquier, son jockey. Elle est plus

mature que Spider Flight, mais c'est également une pouliche de tenue. » Lariqua

a contré la belle attaque de Très Froide (Bering), allongée aujourd'hui de 200

mètres et qui tiendra encore certainement plus long.