Zaiyad au sommet, princesse absente

Autres informations / 26.11.2007

Zaiyad au sommet, princesse absente

 

Dimanche

25, Auteuil. Le duel n’a pas eu lieu. Gênée par un terrain très pénible,

Princesse d’Anjou (Nononito) n’a jamais été en course. Au contraire, Zaiyad

(Sadler’s Wells) a toujours galopé dans le sillage de Monoalco (Dom Alco)

tandis que Phonidal (Cadoudal), qui faisait ses adieux à la compétition

cherchait son chemin le long de la corde en face. Très agressif, Monoalco a

tenté sa chance dans le tournant mais Jacques Ricou ne l’a pas laissé prendre

de champ et Zaiyad s’en est rendu maître assez sûrement sur le plat.

L’élève

de l’Aga Khan est ainsi devenu le premier vainqueur d’un triptyque Grande

Course-Grand Prix d’Automne-Olry- Roederer, qu’on peut comparer à un triplé sur

le Grand Steeple, le Haye Jousselin et le Georges Courtois.

« Il

confirme que c’est le meilleur hurdler du pays, a déclaré Hervé Barjot, manager

des Mulryan.

Il

rendait du poids dans un terrain pénible et a dominé mal- gré tout. Il a mérité

ses vacances en Normandie mais pour- rait revenir fin janvier à Cheltenham. »

Philippe

Peltier, entraîneur du deuxième, s’est dit satisfait du résultat de son

pensionnaire : « Il a tenté sa chance et tombe sur un meilleur cheval que lui,

a-t-il analysé. C’est comme ça qu’il est le meilleur. Il a tout de même

tendance à sauter très à droite, de temps en temps. Il reviendra au printemps

pour les prochaines grandes courses de haies avec Behnasan, qui sera vendredi à

Enghien et sera peut- être encore meilleur que Monoalco à l’avenir. »

Quatrième

très en retrait derrière Shinco du Berlais (Indian River), Phonidal a réussi

ses adieux et il a posé une dernière fois devant les photographes avec tout son

entourage. « Il part à la retraite dans le Jura chez une cavalière qui le

connaît bien, a révélé son entraîneur Marcel Rolland, et qui va le prendre dans

sa ferme. C’est un très beau jour pour nous. » Princesse d’Anjou n’a pas été

présente au rendez-vous et c’est regrettable. Philip Carberry a tout de suite

blâmé le terrain et la jument n’était manifestement pas à son aise. Il faut

espérer qu’elle reviendra en forme la saison pro- chaine parce qu’un grand

rendez-vous d’Auteuil sans la petite Princesse, ce n’est pas tout à fait

satisfaisant.