Denman, l’ogre noir a renverse l’opposition

Autres informations / 29.12.2007

Denman, l’ogre noir a renverse l’opposition

Les festivités

de fin d’année sont des histoires au long cours en Grande-Bretagne. Lancées

lors de la journée du Boxing Day, le 26 décembre, elles se poursuivent sur un

rythme endiablé. Après les exploits de Kauto

Star (Village Star) dans le King George VI Chase (Gr1) à Kempton mercredi

et de Mansony dans le Paddy Power

Dial-a-Bet Chase (Gr1) à Leopardstown jeudi, c’est la prestation de Denman (Presenting) qui était la plus

attendue vendredi. Tous les regards se tournaient donc à nouveau vers l’Irlande

et Leopardstown. Dans le Lexus Chase (Gr1) sur 3 miles (4800m), il a fait

se que Paul Nicholls, son entraîneur, voulait qu’il réalise : gagner avec

de la marge. C’est par quatre longueurs qu’il ajoutait sa 7e victoire

en steeple (cf. son palmarès ci-dessous). Rapidement pointé à l’avant scène, il

s’est même retrouvé en tête tôt puis a subi une terrible pression pour

reprendre l’avantage avant la dernière difficulté. Le reste ne fut que

formalité. Mossbank conclut à quatre

longueurs en prenant le meilleur sur The

Listener qui finissait à l’extérieur à seulement une tête. Le vétéran Beef or Salmon, 11ans, obtenait pour sa

part la 4e place.

 

Les

déclarations d’après course étaient à l’unisson. Son jockey Ruby Walsh, qui connait

Leopardstown comme sa poche, est particulièrement satisfait du comportement de

son partenaire qui n’a pas eu une course facile et a su réaccélérer quand il a

voulu. Sa fin de course l’a visiblement impressionné.

L’heure est

maintenant au choix de la bonne option pour atteindre la

Gold Cup de Cheltenham au summum de sa

condition. « Il devra courir encore

une fois avant le Festival (ndlr, Cheltenham ). Pour le moment la course qui me

semble la plus appropriée est l’Aon Chase. Mais rien n’est encore complètement

arrêté » a déclaré Paul Nicholls.

La difficulté

pour ce dernier va être de mener de front la préparation de ses deux champions Denman et Kauto Star pour la grande bataille. Ce dont les anglais se

délectent par avance et ne désignent que par LE CLASH.

Ruby Walsh,

partenaire des deux champions à ce jour, n’a pas encore fait son choix. « Le mois de mars est encore loin et cette

décision sera prise un autre jour, en temps et en heure. » Les books

comme William Hill, toujours avides de conjectures associées à des offres de

paris, aiguisent déjà leur prix. 1-4 pour le couple Ruby Walsh/Kauto Star et 11-4 avec Denman. Insensé !

 

Un autre homme

était ravi. Michael Hourigan, l’entraîneur de Mossbank, « était plus

que satisfait. Il progresse tout le temps et a tracé une course exceptionnelle

aujourd’hui (ndlr, vendredi). Nous le courions pour voir son comportement face

aux meilleurs et il reviendra probablement ici pour l’Hennessy Gold Cup (de

Leopardstown). Il sera probablement engagé dans la

Gold Cup de Cheltenham même s’il aura certainement

d’autres objectifs pour cette saison. » Michael Hourigan a déjà

remporté trois fois la Gold

Cup locale avec Beef

or Salmon et ce sera aussi logiquement la prochaine cible de son vénérable

pensionnaire, toujours aussi opérationnel comme l’atteste sa quatrième place du

jour.

 

UN PALMARES QUI FORCE LE RESPECT

Denman a un physique de déménageur : grand, d’un bai foncé

qui lorgne sur le charbon, avec un semblant d’élégance inhabituelle pour un

cheval de steeple.

Il est toujours

invaincu sur le steeple en 7 sorties et revendique un palmarès qui touche à la

perfection : 11 sorties pour 10 victoires et 1 deuxième place, concédée à

Cheltenham en 2006, sur les haies, dans le Royal and Sun Alliance Novices’

Hurdle (Gr1). Ses principaux succès sont, pour le présent, le Royal and Sun

Alliance Chase de Cheltenham 2007 (Gr1) et la Hennessy Cognac Gold Cup Chase

de Newbury (Gr3) au début du mois.