Pau, le 29 décembre

Autres informations / 30.12.2007

Pau, le 29 décembre

BONNE RENTRÉE DE CHERUE

Le

régulier pensionnaire de Jean-Pierre Totain, Cherue (Sendawar), cinq victoires et cinq places en douze sorties,

a pris la mesure des deux « Jack » portant la casaque de Magalen

Bryant : Robin Jack (Robin des

Champs), le favori et son compagnon d'écurie Nertrak Jack (Bonnet Rouge), deuxième et troisième, après avoir

fait illusion à la sortie du dernier tournant. A poids égal, la fraîcheur

aurait-elle creusé l'écart entre les « Jack » et le

« Totain », dans les derniers mètres? Cherue restait, certes, sur

deux victoires, mais il effectuait un retour à la compétition après huit mois

d'absence alors que Robin Jack et Nertrak Jack restaient tous les deux sur un

succès il y a environ dix jours. « Je

suis bien entendu très satisfait de cette course de rentrée, nous a déclaré

Jean-Pierre Totain. Il avait effectué un

très bon meeting l'an dernier et connu quelques courses dures. J'ai donc décidé

de lui donner un « break » et de le préparer en vue de ce meeting. Il

est revenu à l'entraînement au mois d'août. Aujourd'hui, il l'a très bien fait.

J'avais demandé à son jockey de monter une course sage et de le laisser venir

gentiment. Je vais maintenant réfléchir à la suite des évènements, car il prend

5ans et je n'ai plus vraiment le choix. Je vais peut-être le courir une fois en

haies. »

Deux

faux départs et une erreur de Christophe Pieux ont pourtant quelque peu terni

la réunion paloise. En effet, le crack jockey s'est trompé de route dans une

épreuve à réclamer sur le steeple, ce qui lui a valu une mise à pied de deux

semaines tout comme Olivier Subileau qui s'est laissé entraîner. Mais une chute

appelle un gagnant et une dérobade peut-être également puisqu'une demi-heure

plus tard, Christophe s'est imposé  sur

le cross avec une élève de Loïc Manceau, Vade

In Pace (Nononito), partie favorite. Cette experte du cross béarnais,

tombée lors de sa dernière sortie il y a quinze jours, a patienté non loin de

l'animatrice Kivala de Kerser (Lost

World) finalement troisième derrière Nadou

(Vidéo Rock), pour venir l'emporter très facilement sur le plat.

 

AL COV SURPREND

Dernière

à s'élancer dans le Prix d'Arthez, une épreuve sur les haies réservée aux

demoiselles, Al Cov (Sassanian) a

servi de lanterne rouge durant la majorité du parcours avant de prendre en

filature les deux fuyardes et favorites, Nam

April (April Night) et Line Divine

(Agent Bleu). La course poursuite instiguée par la première nommée a bien

failli porter ses fruits, mais c'était sans compter l'excellent finish d'Al Cov.

Lancée en pleine piste, la pouliche a déployé de jolies foulées sur le plat

pour ne faire qu'une bouchée de ses adversaires. Pourtant, plus gauchère que

droitière, la pensionnaire d'Emmanuel Clayeux a perdu du terrain à chaque

tournant et à la réception des obstacles où son jockey, Christophe Cheminaud,

la poussait pour la maintenir en pleine piste. Nam April s'est tout de même

montrée courageuse, car, fautive sur plusieurs obstacles, cette élève de Loïc

Manceau s'est, à chaque fois, ressaisie pour terminer à la deuxième place après

avoir lutté avec Line Divine, également auteur d'une belle prestation.