Prix d’arthez

Autres informations / 30.12.2007

Prix d’arthez

Nam

April s’est rapidement détachée de ses contemporaines, comptant 7 ou 8

longueurs d’avance sur Line Divine pour venir passer une première fois aux

tribunes. Quadalka de Kerser (œillères pour la première fois), côté corde,

Quobalt et Rihiveli Fix venaient un peu plus loin alors que Yolaine fermait la

marche. Bien que légèrement fautive à la cinquième haie, Nam April conservait

franchement le meilleur sur Line Divine, elle-même légèrement détachée de

Quadalka de Kerser, Quobalt et Rihiveli Fix. Fautive également, Yolaine fermait

la marche en compagnie de Salutys et Al Cov. Dans la ligne d’en face les

positions n’évoluaient pas même si l’animatrice perdait un peu de son avance,

commettant une nouvelle petite faute. Line Divine en profitait pour revenir sur

ses talons, dans le dernier tournant alors que Quadalka de Kerser plafonnait

totalement au contraire d’Al Cov qui ne cessait de regagner des rangs. Le duel

annoncé entre les deux favorites allait bien avoir lieu dans l’ultime ligne

droite, Nam April contenant l’attaque de Line Divine lorsque surgissait Al Cov,

en dehors, qui concluait la plus plaisamment pour s’imposer dans les 50

derniers mètres. Auteur d’un bel effort à l’entame du dernier kilomètre Salutys

n’a pu totalement le soutenir jusqu’au bout obtenant toutefois une honorable

quatrième place devant Quobalt.

 

PRIX

D’HASTINGUES

Page

d’Histoire a été la plus rapide en action d’un peloton bien groupé en tête

duquel on notait également la présence de Cyrienne du Maine, Please Camille,

Malakani et Gorki, en épaisseur. Rapidement en difficultés après avoir éjecté

sa cavalière à la haie d’essai, Parade de la Barrière allait rapidement être

arrêtée. A un tour du but, Cyrienne du Maine avait relayé Page d’Histoire.

Please Camille se tenait tout près à l’image de Malakani et Princesse Bruère.

La favorite Isomaguy venait un peu plus loin, avec d’évidentes ressources. Dans

la ligne d’en face, Malakani allait à terre entraînant dans sa chute Mélodie en

Mars. Pendant ce temps, 5 ou 6 compétitrices se détachaient de Gorki qui cédait

totalement. Virant au plus court, Isomaguy s’assurait le meilleur à la sortie

du dernier tournant faisant longtemps illusion pour la victoire, sur le plat,

lorsque surgissait Parolaccia, le long de la lice extérieure. Refaisant mètre

par mètre, la protégée de François Cottin venait dicter sûrement sa loi dans

les 30 derniers mètres. Isomaguy devait se contenter de l’accessit d’honneur

devant Page d’Histoire qui s’est bien ressaisie après avoir semblé un instant

en difficultés aux 500 mètres. Constante figurante, Pazadena devait se

contenter de la quatrième place devant la grande animatrice Cyrienne du Maine.

 

PRIX

LOUIS SALLENAVE

Belle

explication entre trois poulains de qualité dans ce premier steeple de la

journée qui est finalement revenu au rentrant, Cherue, qui a disposé des deux

représentants de la casaque « Bryant », sur le plat. Bessaroc a concédé

4 ou 5 longueurs au lâcher des élastiques au contraire de Restless Night qui

prenait rapidement le train à son compte. Ce dernier bouclait le premier tour

légèrement détaché de Netrak Jack et Robin Jack eux-mêmes accompagnés par

Malberaux et  Kadisten. Lourdement fautif

à la rivière des tribunes, Bessaroc perdait toutes chances. Dans la ligne d’en

face Restless Night assurait toujours le tempo mais les deux pensionnaires de

Jacques Ortet, Robin Jack et Netrak Jack n’allaient pas tarder à lui mettre la

pression, prenant résolument le meilleur dans le tournant final poursuivi par

Cherue qui poursuivait un bel effort entamé quelques centaines de mètres plus

loin. Soutenant bien ce dernier, le pensionnaire du très en forme Jean-Pierre

Totain allait finalement dicter sa loin dans les derniers décamètres, au

centre, alors que ses deux rivaux avaient opté pour l’extérieur, Robin Jack

prenant la mesure de Nertrak Jak. Malberaux était un lointain quatrième.

Kadisten, cinquième, venant encore bien plus loin.

 

PRIX

JEAN DE TAURIAC

Bien

qu’effectuant une rentrée, sous 72 kilos, Rombaldi n’a laissé à personne le

soin d’animer les débats, revenant passer aux tribunes en compagnie de Nada

Jolie, Callalonga et Cadouble, qui biaisait à plusieurs reprises en début de

parcours. Elisa du Berlais et la favorite Leaudeva venaient un peu plus loin.

Homme du Mazurier allait rapidement se retrouver en difficultés. Le peloton

était toujours bien groupé dans la ligne d’en face où Rombaldi imprimait un

train assez sélectif flanqué de Nada Jolie. Callalonga, Cadouble et Plume de

Brion venaient dans leur sillage juste devant Elisa du Berlais, Leaudeva et

Limon d’Orthe, tous en 3 ou 4 longueurs. Au bout de la ligne d’en face un

tassement allait être fatal à Callalonga qui, blessée, était arrêtée. Pendant

ce temps, Rombaldi pénétrait en tête dans le dernier tournant mais il n’allait

pas tarder à être attaqué par Nada Jolie et Leaudeva. Conservant bien l’appui

de la corde, la première citée allait se révéler intraitable, sur le plat, prenant

sûrement la mesure de Leaudeva et du courageux Rombaldi qui est loin d’avoir

démérité après près de 8 mois d’absence, sous une telle charge. Limon d’Orthe

s’est montré fautif à la réception de la dernière haie devant se contenter de

la cinquième place.

 

PRIX

DE CIBOURE

Beaucoup

d’incidents dans ce réclamer réservé à des chevaux d’âge où Christophe Pieux,

en selle sur le grandissime favori, Argent Vif, s’est trompé de parcours aux

deux tiers de l’épreuve entraînant dans sa perte le très en vue Kho Tao.

Anthony Thierry qui remplaçait Jérôme Zuliani au pied levé sur Haut de Bellouet

se trouvait aux côtés des deux animateurs mais, lui, n’a pas commis la même

erreur ce qui lui a permis de dicter sa loi après avoir toujours figuré en

première ligne. Rapidement au contact des animateurs, le long du rail, Désir

Royal n’a pas été très chanceux dans le dernier tournant avant de fort bien

conclure à une nette deuxième place. Venu en progression dans la ligne d’en

face, Melcar a vaillamment soutenu son effort jusqu’au bout obtenant une

méritoire troisième place devant un étonnant Maquil, venu de loin, et Sun Tour,

fautif à la rivière des tribunes mais qui est vite revenu au contact des

premiers avant de marquer le pas dans l’ultime ligne droite. Nash de la Motte

n’avait pu éviter la chute au mur en pierre. Kissovo est également aller à

terre au bout de la ligne d’en face alors qu’il était encore en bon rang.

 

PRIX

JOSEPH D’ARISTE

Très

malchanceuse lors de sa dernière sortie, Vade In Pace, l’une des grandes

spécialistes du cross palois, a trouvé une juste compensation sur ce parcours

de « vitesse », dominant nettement son sujet dans la phase finale après

avoir sagement attendu son heure au cours d’un premier tour animé par la très

allante Kivala de Kerser. Cette dernière précédait Karpathos, Nadou et Notez

Le, à l’entame du dernier tour alors que Membo du Ré avait été pris de vitesse

fermant la marche retrait. Christophe Pieux demandait un effort à Vade In Pace

au dernier passage de la ligne d’en face et cette dernière répondait aussitôt

rejoignant Kivala de Kerser. Nadou et Notez Le tentaient de répondre à cette

accélération. Les autres concurrents étaient dominés. Dans la phase finale,

Vade in Pace ne rencontrait plus d’opposition, laissant Nadou à 5 franches

longueurs alors que Kivala de Kerser, bien que baissant de pied résistait sans

problème à Notez Le pour l’octroi de la troisième place.

 

PRIX

DE BAYONNE

Meta

Collins a rapidement pris le train à son compte mais il allait dérober pour

revenir passer aux tribunes entraînant dans sa perte By Love qui le suivait de

près. Line Clara, autre atout de Jacques Ortet, prenait alors le relais de son

infortuné voisin de box précédant Gatien du Tertre, New Member, Mythical et

Find World. C’est un peloton bien groupé qui franchissait la rivières des

tribunes, certains jockeys devant jouer des coudes afin de rester en selle… Pas

très chanceuse à cet instant du parcours, Lady d’Ange allait ensuite se montrer

fautive au mur en pierre, perdant toutes chances. Pendant ce temps, Line Clara

montrait toujours le chemin devant Gatien du Tertre, New Member et Speed Fever.

Pour aborder le bout de la ligne d’en face, le train s’accélérait quelque peu

New Member venant rejoindre Line Clara avant de s’en rendre maître à la sortie

du dernier tournant pour filer au poteau, côté corde. Line Clara se défendait

vaillamment mais elle allait devoir concéder l’accessit d’honneur près du but

face au bon retour de Princesse Noir. Décevant, Find World n’a pas confirmé ses

récents premiers pas victorieux sur le steeple devant se contenter de la

sixième place, sans avoir jamais pu réellement faire illusion.

 

PRIX

JEAN LANTA

First

in Klass s’est rapidement emparé du commandement devant Indra du Frêne, Buck’s

Bang et GrandeMaison. Cette dernière allait commettre une très grosse faute à

la rivière des tribunes, perdant toutes chances. A cet instant du parcours,

First in Klass montrait toujours le chemin, flanqué de la favorite Omelia.

Buck’s Bang, Le Sorbier, Indra du Fêne et Delos venaient ensuite alors que

Winner Day et Ops des Obeaux, qui n’allait pas tarder à chuter, étaient déjà

dominés. Dans la ligne d’en face, un quinté composé de First in Klass, Aimela,

venue librement le long du rail, Omelia, Victor of Kerlen et Delos allait se

détacher. Soutenant bien son effort, Aimela venait attaquer First in Klass à

son intérieur, dans le dernier tournant mais, après avoir eu un instant le

meilleur, n’allait pouvoir endiguer le retour de son rival. Victor of Kerlen

n’était pas inquiété pour l’octroi de la troisième place alors que Royal

Indonésien, venu de loin, venait s’emparer de la quatrième place.

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.