Shekira remet son inviciblite en jeu

Autres informations / 02.12.2007

Shekira remet son inviciblite en jeu

AUTEUIL, Dimanche 2, Partants

Courageuse gagnante du Prix Renaud du Vivier

(Gr1), Shekira (Medaaly) reste sur sept succès consécutifs et tentera,

seulement quinze jours après, de remporter son

huitième succès dans le Prix André Michel

(Gr3), mais ce n’est pas un coup de poker que tente la championne de Jean

Séguinotte. « Franchement, je ne crains pas trop la répétition des efforts, a

confié son entraîneur, Arnaud Chaillé-Chaillé, à Paris Turf. Le 18 novembre,

sans sa faute, elle aurait gagné sans avoir à lutter, mais je l’ai trouvée très

bien à son retour à Royan. C’est une pouliche peu démonstrative le matin et le

fait d’avoir attendu un mois avant de disputer le Renaud du Vivier ne l’a pas

spécialement avantagée. Elle était presque trop fraîche. (...) Le terrain ne

fait pas peur à ses propriétaires-éleveurs, car Shekira est issue d’une famille

de nageurs. En fait, dimanche, je redoute en priorité Patte de Velour. » La

demi-sang chère à Nicolas de Lageneste (Haras de Saint-Voir) est la seconde

attraction de ce Prix André Michel. Elle reste sur deux victoires consécutives

et tente pour la première fois sa chance au niveau Groupe. « C’est sa troisième

course en peu de temps et j’aurais préféré qu’elle ait plus de temps de

récupération, a déclaré son entraîneur Guy Cherel à Paris Turf. (...) Cela dit,

elle a la pointure d’une telle épreuve. » Troisième 4ans de premier plan au

départ : Drôle de Drame (Munir). Bénéficiant du plus petit poids de la course,

la pensionnaire de Ronald Caget tentera de se racheter de sa contre-performance

il y a quinze jours dans le Prix Morgex (Gr3). Face à dix aînées, ces trois

jeunes filles, au talent incontesté, devront se montrer impitoyables.

L’expérience est un atout de plus dans le jeu des 5ans.