Entraineurs

Autres informations / 05.01.2008

Entraineurs

 

Arnaud

Chaillé-Chaillé devient maître des entraîneurs pour la première fois. Il

dépasse Guillaume Macaire qui le précédait les deux exercices précédents. Avec

4.006.675€ pour 116 chevaux, il fait mieux qu’en 2006 (3.663.110€/143 chevaux).

Mais il a aussi bénéficié d’une certaine réserve de son voisin de Royan qui

l’aurait devancé avec son (remarquable) score de 2006 (4.970.165€/231 chevaux).

Celui-ci « régresse » à 3.890.410€ avec 23 chevaux de moins dans

l’année. François Cottin est la régularité incarnée. Troisième en 2006

(2.532.255€/104 chevaux), il termine à la même place avec des données

sensiblement équivalentes (2.427.810€/112 chevaux).

L’obstacle

présente une stabilité rare : dans le top-10 2007, on retrouve huit

entraîneurs du top-10 de l’année précédente. Les seules sorties sont Thomas

Trapenard qui a arrêté son activité et Yannick Fertillet, classé… 11e

en 2007. Pour les remplacer, arrivent Philippe Peltier (12e en 2006)

et Robert Collet (14e en 2006. Autant dire que les évolutions sont

minimes.

 

La suprématie

d’Arnaud Chaillé-Chaillé devient plus écrasante dès lors qu’on analyse les

données par cheval et/ou partant. Il domine alors outrageusement ses voisins de

haut de tableau. Seule Isabelle Pacault (classée 17e avec 855.310€/21

chevaux) présente un ratio supérieur : 40.729€/cheval contre

34.540€/cheval à Arnaud Chaillé-Chaillé. Au regard des partants, il reprend la

première place à sa concurrente avec 9.844€/partant contre 9.099€/partants.

Dans le cadre

de la dichotomie Haies/Steeple, une nouvelle surprise apparaît. Guillaume

Macaire prend le leadership avec les chasers (et cross-chasers) devant son

rival mais insuffisamment au pointage des gains perdus en haies. François

Cottin est exclus de chacun des trios de tête. Il échoit à chaque fois à la 4e

place et cette régularité lui permet de gravir au 3e rang global.