Etoile d'ainay : enfin a pau ?

Autres informations / 04.01.2008

Etoile d'ainay : enfin a pau ?

Vendredi 4, Pau. Déclarée non partante à cause d'un terrain

trop léger selon son entraîneur, Emmanuel Clayeux, Etoile d'Ainay (Dom Alco) pourrait bien cette fois-ci être au

départ du Prix Renaud du Vivier (L) grâce aux quelques pluies tombées sur la

région. Particulièrement douée, Etoile d'Ainay est aussi fragile et demande

beaucoup de patience. Emmanuel Clayeux a dû en user puisque la jument n'a pas

été vue en compétition depuis deux mois et débute à Pau au contraire de la moitié

des autres concurrents qui ont déjà effectué un parcours de reconnaissance sur

l'hippodrome du Pont-Long.  C'est

notamment le cas de Nuit Rochelaise

(Dress Parade) qui a devancé le 19 décembre dernier Orlando Magic (Assessor) et Wild

Queen (Sagamix) qu'elle retrouve tous les deux. Le lauréat du Grand Steeple

d'Enghien, Zeus du Berlais

(Cadoudal) a été supplémenté par Christophe Aubert pour disputer cette listed

après une bonne rentrée dont il avait certainement besoin sur les haies

paloise. Cependant, il devra porter 72 kilos comme Escort Boy (Dare and Go) qui effectue un retour dans cette

discipline. En effet, il n'a pas été vu sur les « gros » depuis sa

victoire de haute lutte dans le Grand Prix de Pau (Gr3) la saison dernière. Mossburn (Vidéo Rock), placé de Groupe

il y a quatre ans à Auteuil, vient de courir trois fois en cross où il a été

malheureux. Il fait son grand retour dans la discipline. Autre retour à suivre,

celui de Fair Kris (Take Risks) pour

qui c'est une véritable rentrée puisqu'elle est absente des programmes depuis

le mois de mars.