Froid et chute a deauville

Autres informations / 04.01.2008

Froid et chute a deauville

 

Ce matin, aux

alentours de 11h, l'hippodrome de Deauville semblait étrangement vide. La cause

est le gel nocturne qui a surpris de nombreux acteurs, absents donc aux débuts

des opérations de la première course de la matinée. Il est alors décidé, au vu

du nombre de jockeys absents, de procéder à de nombreux changements de monte (8

dans la première épreuve) et de donner le départ de la première course a 11h45

au lieu de 11h20. Ce changement d'horaire implique tout un changement au niveau

de la logistique de la journée, notamment au niveau des médias. La chaîne Equidia

a dû s'adapter, surtout pour l'après-midi où il y avait une réunion de course à

Ponchâteau, quand à canal +, elle n'a pu diffuser l'émission « la Grande Course ».

Afin d'en savoir plus sur les modifications et leurs causes, nous avons

rencontré M. Yves Deshayes, régisseur de l'hippodrome de Deauville : «

La décision de modifier les horaires des course est prise par la direction des

courses de France-Galop, le PMU n'intervient pas ici puisque c'est un organisme

à part. Ce matin, à cause du gel sur les autoroutes, notamment entre Paris et

Pont-Audemer, la circulation était plus que ralentie. De ce fait, de nombreux

jockeys étaient absents ou en retard, alors les chevaux, pour une grande

majorité, étaient là. Nous avons donc fait procéder à des changements de monte.

Néanmoins, le gel de cette nuit n'a pas empêché de courir et ce matin, dès

6h15, j'étais rassuré sur l'état de la piste qui permettait de courir. C'était

plus compliqué au mois de novembre, où nous avons eu des températures pendant

une quinzaine de jours oscillant entre -2 et -6 degrés ; là, il a fallu

l'intervention mécanique d'une herse. Quand à finir un plus tard, ce n'est pas

très gênant, car nous avons fait installer un éclairage dans la ligne droite et

plus particulièrement au niveau du poteau d'arrivée, ce qui permet notamment

d'avoir des photos avec de la lumière ».

La première

course de la journée, finalement partie à 11h43, revient, sur le fil, à Chelsea

Hotel (Marchand de Sable), deuxième de Lettre Spirituelle

(Invincible Spirit) le mois dernier, dans la course où Trevelez

(Alhaarth) fût distancé. Cette fois aussi, il y a eu une chute, mais dans la

ligne droite, celle d'Ace du Charmil (Smadoun). Après enquête,  Chelsea Hotel est distancé de la première

place pour être reconnu comme responsable de la chute par les commissaires.

Jérôme Cabre, qui remplaçait Thierry Jarnet, trouve le jugement sévère : «

Quand j'ai lancé Chelsea Hotel, il a penché un peu et le concurrent sur notre

droite a eu peur et s'est jeté sur sa droite. De ce fait, le concurrent le

suivant l'a percuté. Je ne pense pas être réellement fautif, car il n'y a pas

eu de contact de ma part. Je trouve que le jugement est sévère ». Quand à

Mathieu Androuin, qui montait Ace du Charmil et est resté « sonné »

quelques temps sur la piste, il semblait aller mieux durant l'après-midi

puisqu'il « avait rejoint le vestiaire des jockeys ». Joël Boisnard nous

a confirmé que le cheval est rentré sans atteinte grave.