Palmarès 2007, les étalons en plat

Autres informations / 07.01.2008

Palmarès 2007, les étalons en plat

Suite

des statistiques et analyses de 2007. Aujourd’hui la présentation des résultats

et classements de productions en plat des étalons. Danehill (Danzig) arrive en

tête, toutes générations confondues alors qu’Anabaa (Danzig) est le premier

pour les 2ans.

 

ETALONS

EN PLAT : DANZIG SUR TOUS LES TABLEAUX

La

lignée mâle de Danzig règne en maître dans les grandes épreuves françaises et

en contrepoint dans les bilans 2007. Deux fils de l’étalon américains sont aux

premières places françaises, Danehil (merci Dylan Thomas) et Anabaa (grâce

notamment à ses 2ans Hannouma et Conference Call). Anabaa passe même en pole

position si on retient la variable des gains et des primes. Résultat logique

dès lors qu’il bénéficie de plus nombreux produits FR ou assimilés.  Monsun est 3e et a capitalisé sur son

champion de fils Manduro. Ce qui justifie son statut d’étalon européen le plus

onéreux en 2008 (150.000€) hors de Sadler’s Wells et Galileo annoncés au tarif

« private » par Coolmore. Ce qui pour le premier cité est le cas de figure

connu depuis de nombreuses années. Zamindar est 4e en tant que père

de Darjina. Les vraies surprises apparaissent juste après. Verglas obtient la

5e place et progresse sans cesse depuis 2005 (15e et 8e en 2006) tout comme

Poliglote, 6e (22e en 2005 et 7e en 2006).

 

 

 

ETALONS

EN PLAT : ANABAA CHEZ LES 2ANS

Anabaa

produit précoce et prend la tête du classement des pères de 2ans. Un quart de

ses compétiteurs avait 2ans en 2007 (25 pour 101 produits en piste). Verglas

obtient une 2e place sans pouvoir compter sur de vrais champions. Son meilleur

produit, Neige Eternel n’a recueilli « que » 40.650€ (71.137€ avec les primes).

Il bénéficiait d’une riche production née en 2005 et 54 de ses produits de 2ans

ont foulé les pistes. Divine Light, le 4e, a eu 3 compétiteurs de 2ans et tous

ont gagné dont bien sûr la championne Natagora.

 

 

ÉVOLUTIONS

2007/2006/2005

Comparer

les évolutions du top-30 2007 par rapport aux deux années précédentes. Tel est

l’objet de cette rubrique. Les deux leaders ne sont pas des surprises et sont

présents en haut des classements depuis 2005. Danehill était 6e en 2006 et 3e

en 2005 alors qu’Anabaa figurait à chaque fois dans le top-5. Monsun était déjà

2e en 2006. Zamindar (non classé dans le top-50 en 2005 et 2006) signe de belle

façon son grand retour en Europe. Verglas (qui a quitté le territoire) et

Poliglote ont signé des progrès constants sur la période considérée. Le

regretté Kendor, 7e, est la régularité faite étalon (9e en 2006, 8e en

2005).  Tout comme l’ex-leader Linamix

qui reste encore dans le top-10. 

 

 

?