Palmarès régionaux est plat : palmares eclectiques

Autres informations / 05.01.2008

Palmarès régionaux est plat : palmares eclectiques

Sans

doute la région la plus « enclavée » du continent, l’Est présente un palmarès

plus éclectique que tout autre puisqu’on y trouve des écuries parisiennes,

régionales et frontalières. Les chiffres sont limités, exception faite de

Philippe Lefèvre, qui domine complètement son sujet chez les entraîneurs. Ces

petites proportions permettent à des casaques très peu représentées de se

hisser en tête des classement  grâce à un

petit nombre de chevaux dont le programme est concentré sur la région. Parmi

les éleveurs, on retrouve ainsi Stilvi, dont la victoire de Balius dans le

Grand Prix de Strasbourg a dopé les résultats. Les dix premiers éleveurs de

l’Est totalisent seulement 22 chevaux dont plus d’un tiers pour le seul Fernand

Meckes, qui totalise quatorze places en plus de sa seule victoire régionale de

l’année, avec 42 partants pour un total de huit chevaux « seulement ». Chez les

jockeys, ce calendrier réduit et l’éloignement des principales pistes de l’Est

expliquent là aussi la présence de jockeys amateurs, de jeunes jockeys et

d’étrangers aux côtés d’un Dominique Boeuf, particulièrement efficace dans

cette partie de l’Hexagone, notamment grâce à ses soutiens d’outre-Rhin.