Pau : levison de pau

Autres informations / 08.01.2008

Pau : levison de pau

Le cross

du jour, le prix de la Bastide, mettait aux prises des (vieux) habitués de ce

type d’exercice et des parcours palois comme Narville Sale (Cadoudal), Maitre

Baratin (Chef de Clan) ou Levison de Kerser (Pistolet Bleu). Ce dernier n’avait

pas couru depuis le 25 mars 2006 lorsqu’il terminait 6e du Grand Cross de

Fontainebleau. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Pascal Quinton l’a

préparé avec précision. Il a fait fi de ses 18 mois d’interruption et a

littéralement asphyxié l’opposition : les 20 longueurs affichées à l’arrivée

reflétaient bien la domination totale dont il a fait preuve du départ à

l’arrivée. Levison de Kerser connaît parfaitement le Pont-Long puisqu’il s’y

était auparavant présenté 9 fois, sur les seules 15 sorties que comptait son

compteur jusqu’à ce lundi. Après une prise de contact un peu rude en décembre

2004 (chute) il avait ensuite enregistré un sans-faute : 1 victoire et 7

places. Sa nouvelle victoire ne peut que conforter son entourage de viser

encore plus haut. A 9ans, ce fils de Pistolet Bleu pourrait s’ériger en future

vedette de la discipline. A condition que le physique suive, évidement. Dans

l’épreuve d’AQPS, le prix d’Oloron, toutes les demoiselles de 4ans débutaient

sur les haies. Quaska d’Airy (Cachet Noir) a, elle aussi, fait preuve d’une

grosse supériorité en la même tactique celle des forts. Si elle a été attaquée

par Quittoune (Passing Sale), à la sortie du dernier tournant, ce ne fut que

brièvement. Car la pensionnaire de Jacques Ortet repartait aussitôt pour

laisser Quittoune à 6 longueurs. Plus loin encore, parmi le suivantes, la plus

proche fut Queserasera (Le Malemortois) dont la fin de course est à

retenir.  Quaska d’Airy est un pur

produit de la griffe de Claude Pelsy, 

avec Marasali pour grand-père maternel, comme le bon chaser Palibel

d’Airy, un des meilleurs de la promotion des 4ans en 2007.