Royal python, talentueux quatrième

Autres informations / 26.01.2008

Royal python, talentueux quatrième

Certes, il

est le petit fils d'une gagnante du Prix d'Astarté (Gr1), Comtesse de Loir (val

de Loir). Certes, c'est  un « Mulryan »

entraîné par Arnaud Chaillé Chaillé et monté par Jacques Ricou. Mais Royal

Python (Diesis) débutait dans un lot qui connaissait déjà le goût de la

compétition. Et la condition physique a certainement primé dans un terrain

lourd sur la filiation et le talent. Car Royal Python est doué, c'est vrai.

Encore un peu « rond », il s'est pré  senté tardivement à la compétition, mais déjà

très méca  nisé, il a sauté toutes les

haies du parcours avec beau  coup de

dextérité. Après s'être rapproché dans le dernier tournant, le partenaire de

Jacques Ricou a demandé un bol d'air à son partenaire qui a dû laisser filer la

victoire.  Il a tout de même bien terminé

à la quatrième place loin derrière le lauréat, Jaybo (Daylami) qui s'est imposé

avec assurance. « Il court en progrès, a déclaré son entraîneur Anthony Dupont

au micro d'Equidia, et s'est montré très plaisant aujourd'hui. Il revient bien car

il avait eu quelques problèmes de santé l'an dernier.  »