Tour d’ecuries a cagnes

Autres informations / 19.01.2008

Tour d’ecuries a cagnes

 

TOUR D’ECURIES A CAGNES

JDG

poursuit ses rencontres dans les cours des entraîneurs installés à Cagnes.

Après Mario Hofer et Hans Blume, la série continue sous un angle international

avec l’Allemand Werner Baltromei et la Suissesse Brigitte

Renk. Didier Prod’homme complètera ce tour d’horizon et sera donc le

contrepoint Français.

 

WERNER BALTROMEI

Loup de Mer (Law Society) sera

présent lundi dans une préparatoire au Grand Prix du Conseil Général des Alpes

Maritimes (L), son objectif comme l'an passé lorsqu’il en avait pris la 3e

place. Il apprécie les pistes souples voire lourdes. Il a effectué un bon

travail, jeudi matin, sur la PSF.

Deux

3ans peuvent avoir comme objectif le Policeman. D’abord Song of Tiger (Tiger Hill), lauréat le 14 janvier, sur la PSF par Une longueur et demi.

Ce poulain, borgne à gauche, est très à l'aise en terrain lourd. Ensuite Wise Man (Alkade) qui a débuté par un

succès sur la PSF

de Deauville le 27 novembre. Il battait alors un débutant de Jean-Claude Rouget

sous les couleurs de l’Aga Khan, Whisperor

(Linamix).

 

BRIGITTE RENK

Son

élément phare sera Milongo (Blush

Rambler), un fidèle du meeting. Il va courir le quinté du 30 janvier, sur 2.500 mètres ou une

course à conditions, assez fermée, en février, sur 2.150 mètres. Le Grand

Prix du Conseil Général des Alpes Maritimes (L) peut être un objectif.

Sematha (Marchand de Sable),

pouliche de 3 ans, a effectué de bons débuts, à Deauville (5e). Elle

a couru hier dans la 3e course, sur la PSF où elle a semblé très

rapidement prise de vitesse. Son entourage a évoqué pour elle une listed mais a

d’abord besoin d’analyser sa sortie infructueuse.

 

DIDIER PROD’HOMME

Silver Cross (Kahyasi) est

l'élément phare de l'entraîneur mansonnien, grand habitué du meeting, comme son

cheval, lauréat du prix Policemen (L) en 2005 et 2e du Grand Prix du

Conseil Général des Alpes Maritimes (L) en 2006 et 2007. La première fois, il

était précédé par Lord du Sud et la seconde par Tirwanako. Cette épreuve sera

bien évidemment son objectif. Il courra toutes les préparatoires. Arrivé à

Cagnes comme tous les Prod'homme le vendredi 11 janvier, il sera en piste dès

lundi. Silver Cross n’était pas trop bien cet automne et on lui a changé sa

ferrure. Il est désormais en bonne forme et il semble indifférent au type de terrain.

Sendora (Kendor), lauréate à

Compiègne d’une course F en octobre, sera réservée pour une course à

conditions, ouverte aux seuls 4 ans, sur 1.500 mètres (gazon),

en février.

Singapore Quest (Sagacity), acheté à

réclamer après une 2e place à Longchamp, a gagné une E à

Saint-Cloud. La ligne s'est avérée bonne puisque quelques chevaux battus ont

gagné par la suite tels Hopes ans Fears et Maille le Nelois. Il est plaisant au

travail et va courir la préparatoire au prix Policeman (L). Ce sera alors un

test pour voir s'il a la pointure.

 

DES 4ANS DE DIVERS

HORIZONS

Le samedi 19

janvier, Cagnes. Dans le prix Albert

Taton pour 4ans sur la Grande Piste,

Enfant de Lune (Inchinor) et Libertador (Slickly) se retrouvent

après leur dernière sortie commune à Marseille. Le premier nommé avait précédé

le second d’une encolure. Les conditions de course sont cette fois au

désavantage de Libertador, ce qui ne semble pas lui accorder une réelle chance

de revanche. La menace principale pourrait provenir de Tricien (Lomitas) suffisamment endurci pour se classer 2e

d’un gros handicap et récent très bon finisseur à Lyon-Parilly. Shebiyr (Kahyasi) ne compte que 3

sorties pour 3 places de deuxième. Il ne s’est, pour l’instant, jamais exprimé

à un niveau supérieur à F et doit donc encore tout prouver. Grande tardive, Wingstar (In the Wings) a seulement

débuté en décembre, à la fin de son année de 3ans. Elle vient de se faire

remarquer à Deauville pour sa seconde sortie par une fin de course rapide. Moscow Nights (Peintre Célèbre) a pour

trisaïeule Madelia et bisaïeule Moonlight Dance. Elle a montré un retour en

forme en novembre par une 2e place dans un handicap de niveau D. Saura (Sinndar) dépend aussi d’une

belle famille et n’est, ni plus ni moins, que le frère de Gentlewave (Monsun). Il reprend la compétition après six mois

d’interruption et essaiera d’obtenir une victoire qui lui manque encore. Reste

le cas d’Italian Stallion (Grand

Lodge). Après des débuts en Angleterre chez R. Hannon, il est passé sous

l’entraînement continental d’E. Schweigert et a gagné une listed en Slovaquie.

Il soumet des lignes difficiles à évaluer mais a le droit de prendre une part

active à l’arrivée.