Prix de chantilly

Autres informations / 14.02.2008

Prix de chantilly

Notar a pris le meilleur départ

passant en tête à un tour du but devant Poinçon de France, le long du rail, et

Portland Stone. Saura, Erga Omnes et Hawaï Surfer se tenaient à proximité des

animateurs. Kipling, Rain Star, Spring Devil et Val d’Ham fermaient la marche.

Dans la ligne d’en face le peloton évoluait trois par trois. Notar, Portland

Stone et Hawaï Surfer formaient la première ligne devant Poinçon de France,

Erga Omnes et Bring It Back. Saura, Tarpon et Fleur Enchantée venaient ensuite.

A l’entrée de l’ultime tournant les positions étaient inchangées mais Notar

allait placer un vif démarrage à la sortie de ce dernier prenant de vitesse le

peloton, exception faite de Poinçon de France qui venait lui prendre le

meilleur à mi-ligne droite, semblant parti pour la gloire. Mais le poulain né

dans la pourpre et paré il y a peu encore des couleurs Wildenstein allait se

reprendre dans les 100 derniers mètres devant finalement se contenter de la 5e

place. Bring It Back, toujours en épaisseur mais à l’abri, concluait très

plaisamment se retrouvant à la lutte avec Tarpon en disposant tout à la fin.

Fleur Enchantée, troisième, obtenait d’autant plus aisément ce classement que

Wingstar, quatrième, avait joué de malchance, côté corde, aux 300 mètres.

Poinçon de France conservait de peu la cinquième place aux dépens de la bonne

finisseuse, Spring Devil, qui aurait conclu dans le trio gagnant avec quelques

décamètres de plus…

 

PRIX DE BOUGAINVILLIERS

Le Survolté est parti ventre à

terre, en dehors, alors que son compagnon de couleurs, Ocean of Dreams, prenait

également un excellent départ, le long du rail. Midsou et Kazushi venaient

ensuite légèrement détachés de Vocatine, Round Stone et Holkeos. A l’amorce du

dernier tournant Le Survolté avait toujours l’avantage et il allait repartir de

plus belle aux 400 mètres prenant 5 ou 6 longueurs d’avance sur Ocean of

Dreams, Midsou, Round Stone et Kazushi qui s’expliquaient, en pleine

piste. Très discret jusqu’alors, Naxon venait librement le long du rail se

lançant à la poursuite du fuyard. Refaisant mètre par mètre, le pensionnaire de

Werner Baltromei allait finalement s’imposer d’une franche longueur devant Le

Survolté qui n’avait nullement démérité après avoir joué son va tout à l’entrée

de la dernière ligne droite. Arrivé initialement 3e, Mill Reality

allait être rétrogradé à la 5e pour avoir provoqué une vague, aux

200 mètres, mouvement qui a notamment nuit à la progression Mill Reality et,

par contrecoup de Tartuffo, le premier nommé obtenant finalement le second

accessit sur le tapis vert. Après avoir toujours figuré dans le sillage des

leaders, Midsou s’est une fois de plus vaillamment défendu jusqu’au bout,

devant toutefois se contenter de conclure en tête des battus.

 

PRIX DE MAISONS-LAFFITTE

Bien que courant très rapproché

après une honorable huitième place obtenue dans le Grand Prix de la Riviera,

dimanche dernier, De Zephyr a une nouvelle fois franchi le poteau en tête. Pour

construire ce succès, le partenaire de Jean-Baptise Hamel a sagement attendu

son heure en toute dernière position du petit peloton avant de prononcer son

effort, en dedans, à l’entrée de la dernière ligne droite se lançant à la

poursuite de Satchmo Bay qui avait pris la mesure de Tsar Xaar, à la distance.

Soutenant bien son effort jusqu’au bout, le fils de Zieten allait venir à bout

de la résistance de son seul véritable rival dans les tous derniers mètres. Bien

que dominé sur le fil Satchmo Bay a une nouvelle fois donné son maximum sur un

tracé qu’il affectionne. Favorite, Tianshan a attendu son heure, en léger

retrait, avant de fournir un bel effort, en dehors, devant toutefois se

contenter de la 3e place. Quick Béré venait un peu plus loin devant

Global Champion qui a fait bonne contenance d’un bout à l’autre. Très brillant

en début d’épreuve, Tsar Xaar a rapidement relayé Miss Nosybe, animatrice de la

première heure, abordant en tête la dernière ligne droite avant de plafonner

dans les 150 derniers mètres, sous les attaques.

 

PRIX DE VITTEL

Trois compétiteurs recueillaient

logiquement la très grande majorité des suffrages et la logique a été

respectée, tous trois survolant nettement ce maiden estampillé

« F ».  Parti très vite, le

long du rail, My Shadow n’a pas tardé à prendre l’avantage sur Volo Prince,

Maroni, Tchic Cove et Chock Dee. For Pro et l’inédit Vahhare, rapidement en

difficultés, fermaient la marche. Le train était toujours sélectif au bout de

la ligne d’en face où My Shadow montrait toujours le chemin devant Volo Prince

et Maroni. Le dernier cité n’allait pas tarder à se rapprocher de l’animateur,

emmenant dans son sillage Chock Dee, mais il avait encore 3 ou 4 longueurs à

refaire à l’entrée de la dernière ligne droite. Refaisant mètre par mètre, le

partenaire de Stéphane Pasquier allait toutefois parvenir à ses fins, ne

laissant aucune chance à My Shadow dans les 50 derniers mètres. Chock Dee

soutenait bien son effort jusqu’au bout obtenant une excellente 3e

place à l’occasion de cette rentrée. Des autres, il n’en a guère été question

même si For Pro, 4e, n’a pas mal conclu en net retrait.

 

PRIX DE BRIGNOLES

Quelque peu décevante récemment dans

la cité phocéenne, Voitudon a cette fois montré son vrai visage surclassant

l’opposition pour son retour sur la PSF. La favorite Volverta a pris un

excellent départ mais elle n’allait pas tarder à être relayée par Pentacle qui

abordait seul au commandement la mi-ligne d’en face précédant Volverta et Si

Amene qui galopaient de front. Bahariya et Isinbayeva galopaient ensuite devant

Al Waled, Voitudon et Près des Etoiles. Royaline fermait la marche. Pentacle

abordait la sortie du dernier tournant avec 2 franches longueurs d’avance sur

Volverta qui tentait de se lancer à sa poursuite mais n’allait jamais pouvoir

l’inquiéter, devant se contenter de la 3e place. Bien plus incisive fût

l’attaque de Voitudon qui, une fois lancée par Anthony Cardine, a contourné le

peloton avant de déposer Pentacle à 200 mètres du disque final le laissant

finalement à 5 longueurs ! Al Waled n’a pas mal conclu à la 4e

place, en assez net retrait, devançant de peu Isinbayeva.

 

PRIX DE COGOLIN

Déjà lauréate, fin janvier, sur ce

même parcours de vitesse sablonneux, Reason Traou Land a doublé la mise prenant

très courageusement la mesure de l’animateur New’s Ivoire, dans les 50 derniers

mètres. Ces deux 3 ans sont d’ailleurs très bien sortis des stalles ce qui ne

fût pas le cas de Jabalina qui perdait une fois de plus toutes ses chances au

signal. A mi-ligne d’en face, New’s Ivoire montrait toujours le chemin suivi de

près par Reason Traou Land, dans son sillage et par Roi Béré qui galopait à

3/4, à son extérieur. El Shenandoah venait un peu plus loin devant Shankova.

Szerelem et Jabalina occupaient les deux dernières places. New’s Ivoire, le

long du rail, et Reason Traou Land, à son extérieur, allaient se retrouver

seuls aux prises dans les 300 derniers mètres, le succès revenant finalement au

second nommé, un tantinet plus accrocheur… En assez net retrait, Shankova

concluait très plaisamment pour ravir sûrement la 3e place à Sweet

And Sour dans les 100 derniers mètres. Doctor Dance et Going Crazy venaient

ensuite.

 

PRIX DU BOREON

Pour un coup d’essai, c’est un coup

de maître. Associé pour la première fois à des pensionnaires de Werner

Baltromei, Romain Perruchot a réalisé le coup de deux au cours de

l’après-midi azuréen ! Benvido et Funny World sont partis ventre à terre

prenant rapidement leurs distances sur le reste du peloton. Hatama et King

Class organisaient la chasse mais ils comptaient encore 5 ou 6 longueurs de

retard sur les animateurs à l’amorce du dernier tournant. Wal d’Arcy, Devil’s

Dance et Ars Armandi fermaient mais la marche mais, vu le tempo imprimé par les

leaders, il allait être possible de revenir des profondeurs du peloton. Benvido

et Funny World s’expliquaient toujours à l’entrée de la dernière ligne droite

mais ils allaient rentrer dans le rang aux 300 mètres terminant finalement aux

deux dernières places ! Encore en retrait aux 400 mètres, Ars Armandi

passait la surmultipliée, tout en dehors, comblant un terrain considérable pour

s’imposer brillamment et sûrement dans les derniers mètres. Venu en

progression, Fully Moon ne s’avouait dominé que dans les derniers mètres alors

que Victory Keen s’emparait de la 3e place devant Devil’s Dance qui

a longtemps fait illusion pour un meilleur classement, en dehors, ne pouvant

toutefois soutenir son effort jusqu’au bout.

 

PRIX DE SAINT-CLOUD

Pas moins de 4 compétiteurs

franchissaient de front le poteau, à un tour du but. De la corde vers

l’extérieur : Oua La Ta, Divin Tremp, Miss Latino et Blondes Aigles. Enjoy

Less, Secret Society et Sainte Sylvania fermaient la marche. Dans la ligne d’en

face la favorite, Oua La Ta imposait un tempo peu soutenu flanquée de Miss

Latino et de Blonde des Aigles qui venaient à ¾. Divin Tremp attendait son

heure, le long du rail, épaulé par Voluptatis. Precious Diamond, Amarena Cherry

et Eiffel Tour venaient ensuite. Sainte Sylvania et Secret Society occupaient

les deux dernières places. Oua La Ta n’allait pouvoir longtemps soutenir la

comparaison dans la phase finale devant se contenter de la 5e

place, en net retrait de Divin Tremp qui s’est révélé irrésistible lorsque son

jockey lui a demandé d’accélérer, côté corde. En retrait la lutte faisait rage

pour l’octroi de l’accessit d’honneur, classement qui revenait finalement à Secret

Society venu de l’arrière-garde bien conclure, tout en dehors, évitant de peu

une forte bousculade survenue aux 300 mètres. Amarena Cherry, 3e,

n’a concédé le premier accessit qu’après une vive lutte. Miss Dublin, 4e,

est à créditer d’un bel effort final.


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.