Prix de sainte-maxime

Autres informations / 21.02.2008

Prix de sainte-maxime

Après le forfait de dernière minute

de l’un des favoris, Austrian, qui a été retiré de sa stalle après s’y être

coincé le nez ( !), ils n’étaient plus que 15 à s’élancer pour un sprint

sablonneux de 1.600 mètres. Parti ventre à terre, Kalken a rapidement pris le

train à son compte après avoir contré Nachos et Torronto, également très

prompts au signal. Le marseillais abordait la mi-ligne d’en face flanqué de

Torronto, qui galopait à ¾. Nachos, Mesnil des Aigles et Tigron formaient la 2e

ligne. Bénodet venait ensuite, côté corde, accompagné par Slickly Royal, en 3e

épaisseur. Aljorien, Monasterio, Colca et Menestrol composaient

l’arrière-garde. Kalken abdiquait rapidement toutes prétentions dans le dernier

tournant au contraire de Tigron et de Nachos qui venaient un instant le relayer

poursuivis par Slickly Royal qui progressait librement, en épaisseur. Soutenant

superbement son effort le partenaire de Stéphane Pasquier n’était pas inquiété

dans la phase finale malgré les belles fins de course de Zizany, le long du

rail, et celle de Bénodet, en pleine piste. Courageux Tigron parvenait à

conserver la 4e place malgré l’excellente fin de course de

Monasterio, venu de loin conclure très plaisamment. Sixième, De Zephyr a tenté

en vain de progresser, le long du rail, aux 400 mètres.

 

PRIX DES COQUELICOTS

Installé logiquement grandissime

favori, Indian Man a profité de sa pôle position dans les stalles pour

s’emparer du commandement dès les premiers mètres de course. Shankova n’allait

pas tarder à venir galoper à sa hauteur et tous deux précédaient, au bout de la

ligne d’en face, Roi Béré et Going Crazy. Berina, déjà très sollicitée, et

Mariners Doll galopaient ensuite alors que Doctor Dance et For Pro fermaient la

marche. Indian Man tentait de repartir de plus belle à la sortie du dernier

tournant mais Shankova, sa compagne de route, revenait rapidement lui contester

le leadership. Ces deux compétiteurs se livraient un joli duel lorsque

surgissait Going Crazy qui allait les clouer sur place à la distance, en pleine

piste, filant vers un facile succès et offrant par la même occasion un nouveau

succès à Stéphane Pasquier, une demi-heure après celle décrochée dans le quinté.

Shankova s’emparait de haute lutte de l’accessit d’honneur alors qu’Indian Man,

sur ses fins, devant se contenter de la 5e place juste derrière Roi

Dana, remarquable finisseur, en dehors, et Doctor Dance, auteur également d’un

joli retour.

 

PRIX DE LA FEDERATION DU SUD-EST

Victoire de la dernière assaillante

dans cette course « D » où Rose Grise a confirmé la belle impression

visuelle laissée lors de son succès du 24 janvier, sur ce même parcours.

Freemix, Sagamihara et Journey Time sont sortis les plus vites des stalles mais

Journey Time s’emparait du commandement avant le premier tournant. Sagamihara

venait se placer à sa hauteur et tous deux précédaient Freemix et Volverta.

Guilhem l’Orange et Rose Grise occupaient les deux dernières places. Journey

Time accélérait en progression à l’entame du dernier kilomètre et abordait le

bout de la ligne d’en face avec une franche longueur d’avance sur Sagamihara,

elle-même détachée de Freemix et de Volverta. Rose Grise occupait toujours la

dernière place. Guilhem l’Orange passait à l’attaque à la sortie du dernier

tournant, en épaisseur, se lançant à la poursuite de Journey Time qui avait

toujours franchement le meilleur. Volverta s’annonçait également au contraire

de Sagamihara qui perdait pied et allait conclure au dernier rang, dans le

lointain. Freemix cherchait le passage mais elle n’allait jamais réellement le

trouver devant se contenter de conclure en avant-dernière position. Volverta

prenait le meilleur, à la distance, mais allait se faire toiser aux abords du

disque par Rose Grise, remarquable finisseuse. En léger retrait, la photo finish

était nécessaire afin de départager Journey Time et Guilhem l’Orange qui

concluaient finalement dans ce ordre.

 

PRIX DE CARPENTRAS

Sandy Road, Carpartha, Sagodi

Mogotsi et Julaxie, de la corde vers l’extérieur, ont pris le meilleur départ,

la dernière citée prenant résolument le meilleur dans le 1er

tournant. Au début de la ligne d’en face, Julaxie allait être rejointe par

Carpatha et Sematha, en 3e épaisseur. Ce trio précédait Sandy Road

et Sagodi Mogotsi. Starita et Xarine venaient à quelques longueurs devant

Polish Rings qui fermait la marche, légèrement décollée. Elle étaient toujours

trois de front pour aborder le dernier tournant mais l’animatrice, Julaxie

allait rapidement rentrer dans le rang concluant à distance, à la 6e

place. Carpatha et Sematha se disputaient alors la victoire mais Sagodi Mogotsi

ne tardait pas à passer la surmultipliée se détachant nettement dans les 200

derniers mètres. Carpatha n’était pas inquiétée pour l’octroi de l’accessit

d’honneur alors que Sematha avait baissé de pied ne pouvant endiguer la belle

fin de course de Xarine qui affichait de gros progrès sur ses deux premières

tentatives obtenant une honorable et nette 3e place.

 

PRIX DE DIEPPE

Alors que Tychope perdait le plus

clair de ses chances à l’ouverture des stalles, Green Pride, Nearque et Nat

Flatman prenaient le meilleur départ. Nearque et Nat Flatman composaient la

première ligne à mi-ligne d’en face devant Green Pride, Eclair Passion et

Benarès, en 3e épaisseur. Let’s Go Dancing, Indinel et Tychope,

occupaient les trois dernières places. Benarès venait rejoindre Nearque au bout

de la ligne d’en face et tous deux abordaient le dernier tournant devant Green

Pride et Nat Flatman qui n’allait pas tarder à rentrer dans le rang. Eclair

Passion allait rapidement passer à l’attaque à l’entrée de la dernière ligne

droite prenant résolument le meilleur à la distance avant de repousser la belle

fin de course de Page’s Prince, côté corde. Après avoir fait un instant

illusion pour un meilleur classement, Green Pride baissait un peu de pied pour

finir résistant toutefois à l’excellente fin de course d’Indinel, tout en

dehors. En net retrait, Blancha devait se contenter de la 5e place.

 

PRIX DE SAINT-RAPHAEL

Pas moins de 5 compétiteurs se sont

retrouvés aux prises à la sortie des stalles. De la corde vers

l’extérieur : Just Push Play, Rondador, Documento Fiscal, Noverings et

Calchus. C’est finalement Rondador qui allait avoir le dernier mot abordant le

dernier kilomètre accompagné par Calchus. Just Push Play venait dans leur sillage,

côté corde, flanqué de Documento Fiscal. Loup Mystérieux, Tartuffo et Quai Aux

Fleurs venaient ensuite devant Paarl qui attendait son heure. Dans le dernier

tournant Rondador et Calchus étaient toujours aux prises mais tous deux

allaient marquer le pas dans la phase finale à l’inverse de Documento Fiscal et

de Just Push Play qui venaient se disputer la victoire, à mi-ligne droite,

prenant leurs distances sur le reste du peloton. Après une belle passe d’armes,

Just Push Play prenait la mesure de Documento Fiscal pourtant valeureux. En net

retrait, Paarl venait de la seconde moitié du peloton conclure très plaisamment

à la troisième place devant Quai Aux Fleurs, également à créditer d’un bel

effort final et Calchus.

 

PRIX DE FREJUS

Retrouvant sa véritable catégorie

après avoir bien tenu sa partie dans un handicap d’excellente facture, Un Amor

n’a pas déçu ses nombreux preneurs, renouant avec le succès après avoir bénéficié

d’un excellent parcours dans une épreuve rendue très sélective par l’impétueux

Whisperer. Le pensionnaire de « Poupou » Chatelain précédait, à

mi-ligne d’en face, Oakboy qui galopait à ¾ alors que Funny World suivait

librement le long du rail juste devant Un Amor qui attendait son heure. Zogis

venait plus loin. Zéro Suspicion et Peak Raider fermaient la marche. Dans le

dernier tournant Whisperer repartait de plus belle mais il était écrit que

Patrice Chatelain ne briserait pas la glace ce 20 février… En effet, Un Amor

passait à l’attaque aux 300 mètres refaisant mètre par mètre pour disposer

sûrement de Whisperer dans les 100 derniers mètres. Et un accessit d’honneur de

plus (le second de la journée, le 10e depuis le début du meeting)

pour l’infortuné ex-premier garçon de Marcel Rolland… Bien que baissant un peu

de pied pour finir, Funny World conservait une très nette 3e place

plusieurs longueurs devant Yvolino et Oakboy qui concluaient pratiquement dans

la même foulée.

 

PRIX JACQUES GELIOT

Stéphane Pasquier a conclu sa

journée comme il l’avait commencée : par un succès en 1re

épreuve… Et de trois pour la Cravache d’Or en titre qui revient à une petite

longueur de Ioritz Mendizabal au classement de ce meeting cagnois. Il lui a

pourtant fallu batailler ferme, en selle sur Blue Desert pour venir à bout de

la résistance de Kornei qui, après avoir joué de malchance dans le sillage de

Paging the King qui plafonnait, venait de s’assurer le meilleur, à la distance,

le long du rail. Si la photo finish était nécessaire pour départager ces deux

compétiteurs, le second accessit revenait sans problème à la constante

figurante, Dinorah. Longtemps contraint de galoper en épaisseur, Round Stone

est pourtant venu se mêler à la lutte pour les premières places à l’entrée de

la dernière ligne droite avant de baisser logiquement de pied devant se

contenter de conclure à la 4e place. Venu des derniers rangs, Saga

Tonga a conclu honorablement, en léger retrait. Lac Baringgo a longtemps figuré

en 1re ligne aux côtés de Paging the King avant de plafonner dans la

phase finale.


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.