Prix la koumia

Autres informations / 13.02.2008

Prix la koumia

Adnamick, Dawaes et Law Blade ont

pris le meilleur départ, le dernier cité prenant rapidement l’avantage bientôt

rejoint par Jaina Blossom. Dawaes et Carlior formaient la deuxième ligne devant

Adnamick et Black Ball. Pearl Trader et True Blue Saga fermaient la marche. Le

train était peu soutenu. Dans le dernier tournant Lucie Verger et Law Black

montraient toujours le chemin mais les attaques allaient se préciser notamment

celle de Carlior qui était lancé par Ioritz Mendizabal, en dedans. Jaina

Blossom et Dawaes commençaient à perdre des rangs au contraire d’Adnamick qui

était toutefois contraint de changer de ligne afin de pouvoir progresser

librement. Law Blade se défendait vaillamment quoique dominé. Carlior

s’imposait finalement assez sûrement même si Adnamick aurait certainement pu

prétendre l’inquiéter d’avantage s’il avait pu s’exprimer un peu plus tôt. Law

Blade conservait le second accessit malgré l’excellente fin de course de Pearl

Trader qui est revenue des derniers rangs fort bien conclure en tête des

battus. Dawaes, cinquième, et Jaina Blossom, sixième avaient marqué lors du

sprint final.

 

PRIX DU MESNIL

Tout comme dans le maiden

d’ouverture, les favoris se sont taillé la part du lion même si le plus

plébiscité d’entre eux, Commissaire, a dû se contenter de la quatrième place.

Alors que Verliky et Golden Field concédaient plusieurs longueurs à l’ouverture

des boîtes, Commissaire, Frère de Lumière, Fruela et Maxi de l’Aube étaient les

plus prompts en action. No Green Just Blue et Ace du Charmil venaient ensuite

mais le premier cité allait perdre quelques rangs dans le premier tournant

suite à quelques bousculades dont Sky of Zurich restera la principale victime…

Dans la ligne d’en face Fruela montrait le chemin accompagné par Maxi de l’Aube

et Canari Blue. Commisaire et Ace of Charmil formaient la deuxième ligne alors

que No Green Just Blue était rapidement revenu se placer, sur une troisième,

après ses déboires. Ils n’étaient que cinq aux prises pour le succès à la

sortie du dernier tournant, Fruela repoussant sûrement la timide attaque de

Commissaire, à mi-ligne droite, ainsi que celle plus incisive d’Ace of Charmil

avant de subir la loi de No Green Just Blue qui allait se révéler intraitable

dans les 100 derniers mètres offrant par la même occasion un 1.000e

succès à son jockey, Goulven Toupel ! Ace of Charmil conservait sûrement

le second accessit devant Commisaire, quelque peu décevant et Maxi de l’Aube

qui, bien que venant plus loin, n’a nullement démérité dans ce lot.

 

PRIX PLANTAGENET

Certainement quelque peu déçu par la

prestation de Commissaire dans l’épreuve précédente, le tandem composé d’Yves

de Nicolay et de Stéphane Pasquier a trouvé compensation dans cette course

à conditions survolée par Je Ne Sais Plus. Bien que longtemps maintenue dans la

seconde moitié d’un peloton emmené par Als Dance, la favorite a fait mouvement

au bout de la ligne d’en face, en dehors, passant la surmultipliée dans le

dernier tournant pour ensuite filer au poteau vainement poursuivi par Aloisi,

auteur également d’une très belle fin de course après avoir longtemps patienté.

Très malchanceuse à mi-ligne droite, le long du rail, où elle s’est retrouvée

piégée dans le sillage d’Als Dance, sur ses fins, Highest Dancer s’est

remarquablement relancée lorsqu’elle a enfin pu s’exprimer, obtenant une nette

troisième place devant l’extrême outsider, Turglace, constante figurante, le

long du rail, et Bella Penne qui avait marqué le pas à la distance après avoir

fait un instant illusion pour les places.

 

PRIX BERNARD GUY

Bien que contraint de galoper la

majeure partie du parcours, en troisième puis en deuxième épaisseur, au contact

des animateurs, le grandissime favori, Afzalpour est parvenu à enregistrer le

troisième succès de sa carrière. Mais le fils de Xaar a dû quelque peu

s’employer - ce qu’il n’a pas fait très volontiers - pour repousser la belle

attaque de Nina d’Haguenet. Encore attardée à la sortie d’un dernier tournant

qu’elle a négocié tout en dehors, la protégée de Cyriaque Diard a regagné un

terrain considérable dans les 300 derniers mètres échouant finalement d’assez

peu pour le succès. Sa voisine de boxe, Daisy Rose, obtenait courageusement la

3e place après avoir toujours figuré dans le sillage de

l’animatrice, Moissonette donnant ainsi raison à son mentor, Cyriaque Diard qui

affichait une belle confiance pour l’ensemble de ses pensionnaires dans notre

édition datée d’hier… Longtemps pointée en toute fin de peloton, Estiross

Rhythm a fort bien conclu échouant de peu pour le second accessit. Toujours vu

dans le sillage du leader, Moissonette, Major de Luz (5e) a

longtemps eu sa chance, pour les places, côté corde, avant de marquer un peu le

pas dans les 100 derniers mètres. 

 

PRIX YANN ROY

Le changement de discipline n’a pas

modifié la donne : les favoris continuent à répondre présent au cours de

cette réunion angevine… Possédant les meilleurs titres, Chepstow et Gold Seeker

se sont retrouvés seuls aux prises dans le dernier tournant, le succès revenant

assez sûrement au premier nommé qui s’est révélé le plus coriace au bout de la

longue ligne droite de l’hippodrome d’Eventard. Mais son seul véritable rival

n’a nullement démérité après avoir toujours figuré en première ligne dans une

épreuve assez sélective emmenée par Samiva qui lui a tenu tête jusqu’au dernier

passage de la ligne d’en face où il a commis une faute sérieuse, rentrant

progressivement dans le rang. Après avoir longtemps musardé en queue du petit

peloton, Kobana a entamé son rapproché au dernier passage de la ligne d’en face

venant se porter en 3e position dans le dernier tournant, classement

qu’elle a pu conserver jusqu’au bout contenant l’attaque d’Opium de Cote.

Nagadam du Luo était un lointain cinquième. Horta est allée à terre à l’entame

du dernier kilomètre alors qu’elle possédait encore d’évidentes ressources,

dans le sillage des leaders.

 

PRIX RABELAIS

Associé à Ioritz Mendizabal Lion de

l’Odet avait les faveurs du public mais c’est le second atout de Joël Boisnard,

Anthologie qui a raflé la mise. Rapidement positionnée sur une troisième ligne,

le long du rail, puis progressivement décalée dans la dernière ligne droite

afin de pouvoir s’exprimer librement, la fille d’Hernando s’est lancée à la

poursuite de l’animateur Sunrise Sunrise, à mi-ligne droite, en disposant

sûrement dans les 50 derniers mètres. Ce dernier avait joué son va tout à

l’entrée de la dernière ligne droite plaçant un brusque démarrage qui lui avait

permis de prendre plusieurs longueurs d’avance sur ses poursuivants emmenés pas

Lion de L’Odet, en dehors, et Elhofa qui s’annonçait, dans son sillage. Mais

Anthologie allait pouvoir s’exprimer ne laissant aucune chance à Sunrise

Sunrise dans les derniers mètres ce dernier conservant toutefois l’accessit

d’honneur. Venu conclure très vite, en dehors, Poliakova venait ravir la 3e

place dans les ultimes foulées à Elhofa qui n’avait nullement démérité. Pour

l’avenir on retiendra le très bel effort final, de Nagha, sixième.

 

PRIX RENE COUETIL

Auteur d’honorables premiers pas

dans la spécialité dans le toujours convoité Prix Rohan, à Auteuil, Kastra a

survolé cette compétition réservé aux hurdle racers de 5 ans. Venu rapidement

se positionner dans le sillage des animateurs, Phil Bey et Ksaros, le

partenaire d’Olivier Sauvaget est venu mettre la pression à Jaybo et Petite

Harmonie, à la sortie du dernier tournant, ne tardant pas à prendre la mesure

de ses rivaux avant de filer au poteau sans autre forme de procès. Venu en

progression après avoir remarquablement franchi toutes les difficultés, Jaybo a

bien soutenu son effort jusqu’au bout sans toutefois pouvoir mettre en doute la

supériorité du lauréat. Encore en léger retrait à un tout du but, Pop Island a

ensuite progressivement regagné du terrain, le long du rail, faisant, un

instant, illusion pour un meilleur classement avant de devoir se contenter de

la 3e place. Venue durcir la course au dernier passage de la ligne

d’en face, Petite Harmonie s’est vaillamment défendue jusqu’au bout ne pouvant

toutefois contrer les trois premiers. Cinquième, Free Girl a toujours figuré au

contact des premiers avant de marquer un peu le pas dans les 500 derniers

mètres. Très en vue Miofilio Miofilio a rendu les armes à l’entame du dernier

kilomètre.


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.