Saphir sort du bois

Autres informations / 16.02.2008

Saphir sort du bois

 

Vendredi 15, Fontainebleau.

Vite en tête sur les

haies du Prix Général Marion, sur un hippodrome qui, compte tenu des conditions

atmosphériques, aurait pu être jumelé à celui d’Irkoutsk, le 4ans Saphir des Bois (Saint des Saints) a

remporté son troisième succès avec une certaine aisance. Projeté en tête dès le

troisième obstacle, sur lequel il a bondi au premier rang pour relayer Rhum Brun (Medaaly), le partenaire de

Richard Chatel a soutenu un train régulier jusqu’au bout et résisté à Marzipan (Acatenango), fautif en face

mais bien revenu pour aborder le long dernier tournant. Got Star (Starborough) a bien terminé troisième après avoir soufflé

avant le tournant final. Le gagnant, entraîné à Senonnes par Adrien Lacombe,

doit certainement pouvoir grimper un nouvel échelon. Son compagnon de couleur Crystallin (Saint des Saints) a perdu

son jockey dès le premier virage, sur le plat, alors qu’il galopait en

troisième position. Selon son entraîneur Stephan Kalley, le pied du jockey

Raymond O’Brien aurait percuté la lice en plastique, provoquant ainsi sa chute.

 

RICHARD III

Vendredi 15, Fontainebleau.

Les trois pensionnaires

de Richard Chotard au départ se sont imposés, réalisant ainsi le premier

hat-trick de l’entraîneur cantilien. Il a sellé St Petersbourg (True Brave) dès

la première, et conlu les débats avec la victoire de Olga d’Arthel (Brier

Creek) dans la dernière, mais sont plus bau succès du jour est à mettre au

crédit d’Esplendido (Spadoun) sur le steeple du Prix du Pin.

Deux événements

ont facilité la tâche d’Esplendido (Spadoun) :

le favori de la course, Chamirey (Cadoudal),

a en effet été déclaré forfait pour ce qui aurait dû être ses débuts en steeple

tandis que l’animateur Zariyan (Anabaa)

est tombé au bull-finch alors qu’il comptait une grande avance. Toutefois, le

pensionnaire de Richard Chotard n’a vraiment pas démérité puisqu’il s’était le

premier lancé à la poursuite du fuyard et s’est ainsi retrouvé seul détaché du

peloton lorsque celui-ci est tombé. Il a néanmoins résisté jusqu’au bout alors

qu’au saut de la dernière haie, Mative

d’Auteuil (Discover d’Auteuil) faisait mine de le menacer.

Pour sa part,

Jehan Bertran de Balanda, entraîneur de Chamirey, a expliqué qu’il avait

préféré faire forfait après un trotting peu convaincant vendredi matin. Sur une

piste ferme, le Mansonnien a joué la prudence, mais sauf incident, Chamirey

devrait réapparaître sur les haies du Prix Juigné (Gr3), le 2 mars à Auteuil.

Autre animateur

spectaculaire, la 5ans Jim Jams (Kaldounevées)

a compté une grande avance sur les haies du Prix de Chailly-en-Bière, que cette

grise pensionnaire de Thierry Doumen a négocié tendue. Rattrapée avant la

dernière haie par Page d’Histoire

(Vidéo Rock), une propre soeur du bon AQPS Nœud Papilllon, elle aurait pu se

rendre complètement mais au contraire, la pensionnaire de Thierry Doumen s’est

ressaisie avec cette attaque et obligé la future lauréate à galoper jusqu’au

bout.