Spirito del vento avance beaucoup de garanties

Autres informations / 30.03.2008

Spirito del vento avance beaucoup de garanties

A l’image

du Prix Exbury (Gr3), premier groupe de la saison en Europe, le Prix Edmond

Blanc (Gr3) n’a réuni qu’un lot plutôt maigrelet en quantité. A défaut de

quantité, la qualité est belle et bien présente, avec au départ un lauréat de

Gr2, Spirito del Vento (Indian

Lodge). L’an dernier, il s’est totalement révélé au niveau groupe, remportant

au mois de juin le Prix du Chemin de Fer du Nord (Gr3), puis, la veille de

l’Arc, le Prix Daniel Wildenstein (Gr2). Il a ensuite tenté sa chance à Hong

Kong, où il s’est classé très bon 6e du Hong Kong Mile (Gr1). Pas

revu depuis, il effectuera donc sa rentrée dimanche. Dès lors, sa performance

ne sera peut-être pas à prendre au pied de la lettre, d’autant que cet attentiste,

doté d’une pointe de vitesse très acérée, risque d’être desservi par le manque

de train auquel on peut s’attendre avec seulement 6 concurrents au départ. Son

entraîneur, Jean-Marie Béguigné nous a déclaré : « Il a très bien récupéré de son voyage à l’étranger. Il est en belle

forme et n’a pas eu de soucis ni de contretemps dans sa préparation ».

L’opposition principale à Spirito Del Vento viendra d’un cheval en plein

progrès : Gris de Gris (Slickly).

Son nom fait contraste avec l’orange de la casaque et le style étincelant avec

lequel il s’est imposé sur ce parcours dans le Prix Altipan (L), le 8 mars.

Capable d’aller devant, il pourrait, ce dimanche, remporter le premier groupe

de sa carrière. Pouliche allante, Air

Bag (Poliglote) n’a pas ménagé ses efforts l’an dernier et a trouvé en fin

d’année une juste compensation à sa régularité. Elle a battu ses contemporaines

dans le Prix Cérès (L), sur cette piste. Le caractère européen de l’épreuve est

assuré par la présence de Konig Turf (Big

Shufle). On retrouve plusieurs éléments de valeur dans sa famille, puisque son

arrière grand-mère maternelle, Konigswurde,

est la sœur de Konigsstuhl, lauréat

de la triple couronne germanique en 1976. Il s’est ensuite transformé en étalon

majeur en Allemagne avec comme joyau Monsun

devenu top étalon en Europe. Konig Turf débutera en France dimanche avec

l’étiquette de gagnant de Gr2 dans son pays d’origine. Ayant remporté son

groupe sur ce parcours (le Prix Perth (Gr3), le 1er novembre

dernier), Chopastair (Atair) fera

lui aussi son retour à la compétition et le terrain trop souple risque de

desservir ce cheval régulier.

Pour

conclure, ce Prix Edmond Blanc devrait être riche d’enseignements, car la plupart

des concurrents aujourd’hui en lice devrait se retrouver sur ce parcours dans

le Prix du Muguet (Gr2), disputé le 1er mai. D’ailleurs, en

regardant l’arrivée de cette « préparatoire » l’an dernier, on

s’aperçoit que les trois premiers avaient occupé les mêmes rangs dans le Prix

du Muguet.


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.