Superbe duc d’anjou

Autres informations / 10.03.2008

Superbe duc d’anjou

Dimanche

9, Auteuil. Malgré la chute de Worldbest (Mutathir) à la Rivière des tribunes,

le Prix Duc d’Anjou (Gr3) a dépassé ses promesses avec une arrivée très spéculaire

[photo] dont Santa Bamba (Saint des Saints), la favorite, est sortie gagnante.

En l’absence de son compagnon de couleurs Oculi, qui l’avait battu dans le Prix

Congress (Gr2), la pensionnaire de Guillaume Macaire – au palmarès de cette

course pour la sixième fois – a fait preuve d’un grand courage pour dominer aux

abords du poteau une superbe Queen des Places (Sabrehill), très convaincante

pour ses débuts en steeple. Troisième après avoir lancé les hostilités au bout

de la ligne d’en face, lorsque l’animateur, son compagnon d’écurie Quentin d’Ex

(Dark Moondancer) s’est montré très fautif à la dernière haie d’en face,

Westonne (Mansonnien) revenant de loin échouer d’un rien pour la troisième

place, isolée côté corde. Leçon de l’histoire ? On ne sait toujours pas qui

domine cette pro- motion sur le steeple, et le podium de dimanche va certainement

être secoué un peu dans les Prix Fleuret (Gr3, le 29/3), Jean Stern (Gr2, le

26/4) et bien sûr dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1, le 25/5).           

 

Séduit

par le retour de Westonne autant que par l’effort final de Santa Bamba, qui est

revenue prendre l’avantage après avoir semblée dominée, Guillaume Macaire

expliquait: « Je n’étais pas très sûr de moi parce que nous avons eu des

problèmes d’arrosage à Royan et les chevaux ne pouvaient pas travailler comme

je le voulais. C’est une pouliche très courageuse parce qu’elle est allée

rechercher Queen des Places sur le plat. Westonne fait quelque chose aussi

parce qu’après sa faute de la rivière des tribunes, elle était pratiquement

hors course. » Benoît Gicquel, jockey de Westonne, a en effet expliqué : « Elle

a sauté gros à la Rivière et a glissé à la réception. Elle ne connaît pas la

rivière des tribunes et ce qu’elle fait ensuite est impressionnant. J’avais

pris dix longueurs de retard. »

Pour

sa part, François Nicolle rageait de ne pas avoir réussi à gagner pour les

débuts de Queen des Places sur le steeple. « Elle méritait de la gagner,

estima-t-il. Mais on ne peut rien lui reprocher. Elle découvrait le steeple

avec de la fraîcheur. Elle s’est montrée allante dans le parcours. La gagnante

est un peu plus dure que la mienne. Mais je suis très content de ma pouliche.»