Premier steeple pour samagas

Autres informations / 16.04.2008

Premier steeple pour samagas

Deuxième

de Maille Tayson (Starborough) pour ses débuts en steeple et son retour à la

compétition, Samagas (Kaldou Star) a gravi un échelon au propre comme au figuré

en remportant le Prix Hopper (L) aux dépens du grand favori Oculi (Denham Red),

auteur d’une excellente rentrée. Associé à Sylvain Dehez, le pensionnaire de

Yannick Fouin a adopté une tactique offensive qui lui a permis de se porter

hors d’atteinte d’Oculi dans la phase finale, le champion de François Cottin ne

relâchant pourtant jamais son effort. « Il progresse, a résumé Yannick Fouin au

sujet de son 4ans. Il a passé un bon hiver au Haras de la Dunanerie, chez

Pascal Prouet, et en est revenu très relax. Il est tout de même resté voyant

mais aussi concentré, appliqué, et s’est montré hyper sérieux aujourd’hui. Le

terrain l’a avantagé car il a une bonne classe de plat (37 de valeur handicap,

ndlr), comme l’a précisé son propriétaire Mathieu Boutin, qui m’avait fait

remarquer qu’il n’avait jamais connu de pause depuis l’âge de 2 ans avant cet

hiver. Je ne sais pas trop ce que nous allons préparer maintenant. A priori, je

trouve que le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1, le 25/05) est un peu dur pour un

troisième steeple et des débuts à Auteuil dans cette discipline, sur 4.100

mètres. »

Assistant

de François Cottin, Alain Claude s’est dit très satisfait du retour d’Oculi : «

Il portait 70 kilos, a-t-il déclaré après la deuxième place du gagnant du Prix

Congress (Gr2), et Enghien n’est pas vraiment fait pour lui. Il a eu des

problèmes de santé et avait encore besoin d’une course après son retour en

haies. C’est parfait pour le Prix Jean Stern (Gr2, le 26/04). » Yannick Fouin

n’a pas tardé à répéter avec un second succès, impressionnant aussi, celui du

4ans Tumbale Normand (Vertical Speed), qui a nettement dominé un lot de quinze

partants sur les haies du Prix du Jurançon. Quatrième pour ses débuts, sur

cette piste, il avait favorablement surpris son entraîneur et confirme mardi :

« Nous l’avions débuté pour voir, sans trop savoir à quoi s’attendre car c’est

un poulain encore tendre, a expliqué Yannick Fouin. Or il a trop respecté la

dernière haie et n’a pourtant pas mal fini à la quatrième place. Il avait

progressé depuis et gagne vraiment très bien aujourd’hui. » On notera la chute

de Léon du Charmil (Robin des Près) à l’avant-dernière haie, alors qu’il

n’était pas battu.

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.