Spécial : vente de fasig-tipton

Autres informations / 12.04.2008

Spécial : vente de fasig-tipton

 

INTERVIEW DE TERENCE COLLIER

La nouvelle

sensationnelle de la vente de Fasig-Tipton à Synergy (voir pages 1 et 2)

constitue une véritable révolution dans le paysage des ventes américaines, et

par effet de bandes, des ventes mondiales. Terence Collier, un des managers de

la société américaine, a bien voulu nous parler du processus de l’acquisition

et des motivations des différents intervenants.

 

Jour de Galop – Avec Fasig-Tipton, on

parle de la plus ancienne organisation de vente américaine. Précisément ?

Terence

Collier : Fasig-Tipton a été créée en 1898. J’ai, pour ma part, intégré la

société en 1976. Nous sommes le 2e organisme de vente de pur sang

américains derrière Keeneland en terme de chiffre d’affaires.

 

Quand et où a démarré la négociation

avec Synergy ?

Tout a commencé

aux ventes de 2ans montées de Calder (organisées par Fasig-Tipton, ndlr) le 26

février. John Ferguson qui a acheté pour le Cheikh Mohamed a pris contact avec

Boyd Browning, notre Directeur des Opérations et vice-Président de Fasig-Tipton.

Tout s’est ensuite déroulé très vite, en moins de quarante jours. La décision

finale a été prise hier (jeudi 11 avril, ndlr) à 12h. Et à 14h, nous avons

sorti un communiqué de presse.

 

Sous quelle forme s’est réalisée la

transaction ?

Fasig-Tipton

est une closely-held private corporation (société privée à actions) avec

différents actionnaires (shareholders). Le principal actionnaire et actionnaire

majoritaire est M. John Hettinger. Il a décidé de vendre toutes ses parts. En

fait la transaction n’est pas encore finalisée. Elle le sera au début du mois

de mai quand tous les derniers points, laissés pour l’instant de côté, seront

formalisés. Mais l’accord est d’ores et déjà globalement validé et acté. La

dimension financière est pour l’instant confidentielle et il m’est impossible

de vous parler de montants.

 

Outre l’offre financière, quels ont été

les arguments qui ont emporté la décision de vos actionnaires ?

John Hettinger

a 70ans et souhaitait prendre du recul dans ses affaires. Mais il ne voulait

pas transiger sur certains points essentiels qui constituent la spécificité de

Fasig-Tipton. Il voulait s’assurer que Fasig-Tipton conserve ses valeurs et

reste Fasig-Tipton. Et les acheteurs se sont engagés à respecter l’ensemble de

ces points.

 

Vous pouvez nous les préciser ?

Nous sommes

investis dans les démarches liés à l’amélioration des retraites des chevaux.

Nous versons ainsi chaque année un pourcentage de nos commissions à une

organisation que nous appelons ici Blue Horse Charity. C’est de l’ordre du

million de $ par an. Par ailleurs nous contribuons à la promotion des courses

et de l’élevage américains. Nous cherchons aussi à améliorer l’accueil de

nouveaux propriétaires dans les circuits des courses. Ce sont des démarches qui

coutent chères et que l’on pourrait comparer aux missions de votre FRBC en

France (French Racing and Breeding Committee, ndlr). Nous sommes aussi

impliqués dans les travaux américains actuels sur l’amélioration du bien-être

des chevaux de courses.

 

A ce propos, il y a beaucoup de travaux

en cours sur la régulation, voire l’interdiction des stéroïdes aux USA.

Nous y prenons

également part. Il faut savoir que l’usage des stéroïdiens est interdit pour

les ventes de foals et de yearlings. Mais à partir de 2ans et des ventes de

2ans montés ou de chevaux à l’entraînement, les règles tombent sous le coup des

règles des courses. Elles sont différentes entre les états. Nous pouvons

justement aidés à établir des règles communes puisque nous sommes présents dans

différent Etats.

Synergy s’est

engagé à continuer sur cette voie et c’est ce qui a plu à nous actionnaires.

 

Sachant qu’une offre dubaïenne avait été

refusée il y a quelques années dans un contrat de concession portuaire, y

a-t-il un accord politique à attendre ici ?

Non. Nous ne

sommes pas dans un secteur sensible comme le cas que vous exposez. La

transaction ne se fait que sur des critères commerciaux.


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.