Des pouliches de grandes origines

Autres informations / 05.05.2008

Des pouliches de grandes origines

Mardi 6,

Saint-Cloud. Le premier

produit de Turtle Bow (Turtle

Island), lauréate du Prix d’Astarté (Gr2), sera présenté par John Hammond dans le

Prix Timandra (F), réservé aux inédites de 3ans. Turtle Bow a également obtenu

une deuxième place dans les Flower Bowl Invitational Stakes (Gr1) à Belmont

Park aux Etats-Unis sans compter qu’elle est la sœur de Turtle Bowl (Dyhim

Diamond). Tajaafi (Diesis) portera

les couleurs d’Hamdan Al Maktoum. Elle a été acquise par son propriétaire au

mois d’août à Deauville pour 600.000€. A ses côtés, figureront d’autres

pouliches de très bonne famille. Rose de

France (Diktat) est issue de deux gagnants du Prix Maurice de Gheest (Gr1)

et dépend de l’entraînement d’André Fabre. Sa mère Cherokee Rose (Dancing Brave) est même double lauréate de Groupe 1

puisque, outre le Maurice de Gheest (1.300m – Deauville), elle s’est imposée

dans la Sprint Cup

de Haydock (1.200m). André Fabre déléguera une deuxième pensionnaire : Rising Tornado (Storm Cat). Sa mère, Silver Star (Zafonic) a terminé à la

cinquième place de l’arrivée très serrée du Prix Marcel Boussac (Gr1) en 1998.

Une longueur et demie la séparait de la gagnante, Juvenia (Trempolino). Silver Star dépend d’une des plus belles

familles de Khalid Abdullah : elle est, à ce titre, une propre sœur du

champion Xaar.

Carratraca (Highest Honor) possède également de la

vitesse dans ses gênes. Sa mère, Pharatta

(Fairy King), est lauréate du Prix de Sandringham (Gr3) d’un Groupe 2 aux

Etats-Unis. Nicolas Clément lance dans la compétition Midnight’s Child (Galileo). Cette pouliche est une fille de Miscast (Kenmare), troisième du Prix de

l’Opéra (Gr2 à l’époque).