« or noir » revient en steeple

Autres informations / 03.05.2008

« or noir » revient en steeple

Dimanche 4,

Auteuil. Le Prix Ingré

(Gr3), la dernière épreuve préparatoire « homologuée » au Grand

Steeple Chase de Paris (Gr1) installé le 25 mai. A trois semaines de la grande

échéance, beaucoup de candidats affichés ont fait acte de candidature, à

l’exception notable de Princesse d’Anjou

(Nononito) pour qui François Cottin a préféré un passage par Enghien. A

laquelle, il faut aussi ajouter celle du tenant du titre Mid Dancer (Midyan) vu en piste il y a quelques jours sur les

haies.

On

en demandait tout de même pas tant. Or

Noir de Somoza (Discover d’Auteuil) champion aux dix victoires, Lord Carmont (Goldeneyev), sempiternel placé,

Remember Rose (Insatiable) et Padisha Soy (Dabistan) nouveaux venus

parmi les incontournables seront présents aux côtés notamment de l’étoile de

Pau, Etoile d’Ainay (Dom Alco) et de

Louping d’Ainay (Saint Prieul), deux

talentueux sauteurs qui ont connus des interruptions de carrière. Dix victoires

pour Or Noir de Somoza en douze sorties sur le steeple. Les données sont

éloquentes, mais il manque encore une victoire principale pour le pensionnaire

d’Arnaud Chaillé-Chaillé : la consécration dans le Grand Steeple de Paris

(Gr1), tentée et ratée l’an dernier, en tombant à la rivière des tribunes.

Auteur d’une bonne rentrée dans le Prix Hypothèse (Gr3) où Monoalco (Dom Alco) vainqueur ensuite du Prix Léon Rambaud (Gr2)

l’a devancé d’un rien, Or Noir de Somoza veut maintenant ajouter un « Happy

End – provisoire » à son palmarès. Si une chute ne peut jamais être évitée

le jour J, ce Prix Ingré (Gr3) confortera ou non les observateurs dans leur

jugement sur la forme du champion de Sean Mulryan. Joint par téléphone, son

mentor, Arnaud Chaillé-Chaillé s’est montré rassurant. «Rien à signaler de particulier, tout va pour le mieux, nous a-t-il

spontanément déclaré. Il poursuit sa préparation en vue du Grand Steeple Chase

de Paris. » En revanche, Isabelle Pacault émet plus de doutes

vis-à-vis de Lord Carmont, maintenant âgé de 9ans. Pourtant son protégé a gagné

en sagesse et ne mène plus les courses à allure effrénée. « Il y a beaucoup de choses qui ont changé par rapport à l’année

dernière pour Lord Carmont. Désormais, il en fait moins le matin et il ne se

vide plus en course l’après-midi comme auparavant. Je peux donc le courir plus

rapproché sachant qu’à ce niveau, il tombe à chaque sortie sur un os. Je cours

pour les places. » Un brin résignée, Isabelle Pacault fait ici

allusion au Prix Murat (Gr2). Après Or Noir de Somoza, Mid Dancer et Princesse

d’Anjou, Lord Carmont a terminé deuxième de Remember Rose, nouveau venu parmi

les « vieux » steeple-chasers d’Auteuil. Le lauréat du Prix Ferdinand

Dufaure (Gr1) a réussi ses premiers tests à 5ans et reste sur deux victoires

cette année. « Remember Rose trouve

de bonnes conditions même s’il est cette fois-ci à poids égal avec celui qu’il

précédait la dernière fois (dans le Prix Murat, Lord Carmont portait 71 kilos

et Remember Rose 68, ndlr), nous a déclaré Jean-Paul Gallorini. Au travail, il

est vraiment très bien. »