Premier bonbon pour pink candie

Autres informations / 10.05.2008

Premier bonbon pour pink candie

L’affaire du Prix Kefalin (F) n’a pas longtemps fait mystère : Pink Candie (Fath) a gagné ce maiden de 2ans sur 1.100 mètres en quelques foulées pour passer le poteau arrêtée avec plus de deux longueurs d’avance. Deux fois deuxième précédemment, la pensionnaire d’Yves de Nicolaÿ ouvre donc son palmarès avec la manière, tout en se reprenant nettement une fois sa mission accomplie : « C’est pour ça qu’elle avait été battue deux fois précédemment, a rappelé son entraîneur. Il faut voir ce que vaut le lot et le temps qu’elle a mis pour gagner, mais elle est suffisamment maniable pour aller plus loin. »

Issue de l’américain Fath (Danzig), un frère de la gagnante des Mille Guinées Shadayid gagnant de Gr3 et proposé à 3.000€ en Irlande, où il se distingue par la précocité de ses produits, et de Lyphard’s Dream, Pink Candie a été adjugée 35.000€ yearling aux ventes de Deauville à Fabrice Cohen. L’éleveur-vendeur était le haras du Mâ, né de l’association entre Pascale Ménard et Raymond Luce. Pink Candie appartient à la première génération de chevaux élevés et vendus sous le label « Mâ » et non sous les patronymes des copropriétaires du haras.

« En chinois, Mâ signifie jument, ventre d’où vient la vie, nous a expliqué Pascale Ménard. Ce qui est amusant, c’est le propriétaire de Pink Candie, un Chinois de Hongkong, a aussi le mot Mâ dans son nom de famille ! » Tout aussi amusant, ce propriétaire s’appelle également Fat… ce qui n’est pas sans rappeler le nom du père de Pink Candie, Fath !

Le temps de la gagnante, 1’04’’60, est d’autant plus prometteur qu’elle l’a réalisé toute seule.

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.