Prix ferdinand dufaure

Autres informations / 26.05.2008

Prix ferdinand dufaure

 

OCULI RETROUVE SON

FAUTEUIL

Dimanche 25

Mai, Auteuil. Sa

victoire dans le Prix Congress (Gr2) le 3 novembre 2007 avait offert à Oculi (Denham Red) le titre de leader

de sa génération sur le steeple. Depuis, il n’avait que partiellement confirmé

son rang. Ce dimanche, dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), il a montré qu’il

était revenu en forme au bon moment pour remporter son premier Groupe 1 et

reprendre sa place de chef de file des 4ans sur le steeple. Une belle

confirmation pour ce sauteur de qualité qui restait sur une chute à la rivière

des tribunes dans le Prix Jean Stern (Gr2), la préparatoire à ce Groupe 1. En

l’absence de se compagne de couleur, Santa

Bamba (Saints des Saints), il a parfaitement représenté les couleurs de Jacques

Detré. Entraîneur du lauréat, François Cottin, qui a passé une grande journée

ce dimanche, déclarait : « Lors

de sa chute, il ne s’était pas fait trop mal. Si bien que nous avons pu

continuer de le travailler un petit peu. C’est finalement un mal pour un bien,

car ainsi il est arrivé sur son objectif avec de la fraîcheur. S’il n’était

tombé la dernière fois, je pense d’ailleurs qu’il aurait pu gagner. Je ne sais

pas encore si vous le reverrez avant ses 5ans. Nous attendons de voir de quelle

façon il prendra sa course. »

Venue

comme pour gagner entre les deux dernières haies, Queen des Places (Sabrehill) n’a pu répondre à la nouvelle

accélération d’Oculi. Elle galopait, pourtant à cet instant, avec une

incroyable facilité. Elle confirme une nouvelle fois son rang parmi les

meilleurs de la génération et sa grande régularité. La seule chose que l’on

pourrait lui reprocher, est d’être toujours là, mais de ne jamais gagner.

Enfin, c’est peut-être sa façon à elle de justifier son nom… Content de la

performance de sa protégée, François Nicolle déclarait après la

course : « Elle est toujours

là. L’avantage, c’est qu’elle dure dans le temps. Mais bon, aujourd’hui j’y

comptais beaucoup et j’aurais quand même bien aimé gagner cette course. Une

nouvelle fois elle est battue. Vous pouvez l’écrire en grosses lettres :

MERDE ! » En descendant de Queen des Places, Christophe Pieux

émettait quelques regrets. « Selon

moi, le train n’a pas été assez sélectif. Elle suivait trop facilement semblant

un peu en dedans de son train. J’aurais peut être dû la lancer de plus

loin. »

Le

second représentant de Jacques Detré, Synaptique

(Saint des Saints), s’est classé pour sa part troisième, devant son compagnon

d’entraînement, Chercheur d’Or

(Robin des Champs). Des accessits qui satisfaisaient Guillaume Macaire. « Mes deux représentants n’ont pu

travailler normalement avant cette course. La préparation n’a donc pas été

parfaite et ils ont fait, en conséquence, leur maximum. Synaptique était trop

frais et a sauté un peu gros. »

 

 

Encadré :

UN TRIO LIMOUSIN

Le

constat est suffisamment rare pour être relevé. Les trois premiers du Prix

Ferdinand Dufaure ont été élevés dans le Limousin. Hors des grandes régions

d’élevage, il existe, en France, de véritables niches d’élevage qui sont

toujours aptes comme ici à venir bousculer l’ordre établi.

 

A

venir un encadré sur Jacques Detré.


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.