Stikine peut-il encore faire mieux ?

Autres informations / 03.05.2008

Stikine peut-il encore faire mieux ?

Samedi 3 mai, Nantes. Malgré l’intérêt d’une course pour

pouliches de 3ans et d’une course D pour 3ans qui conduit au Derby de l’Ouest

(L), c’est le Prix du Bois Rouaud qui retient peut-être le plus l’attention.

Réservée aux chevaux d’âge, cette épreuve promet de revoir en piste des

candidats confirmés comme Marend

(Green Tune) ou en plein épanouissement comme Stikine (Slickly) et Light

Impact (Fantastic Light). Stikine reste sur deux succès crescendo au petit

Port et est, du reste, invaincu cette année. On ne sait pas trop jusqu’où

peuvent le conduire ses progrès mais il faut se souvenir que, dès sa dernière

victoire acquise, Joël Boisnard avait donné rendez-vous dans le Bois-Rouaud.

Chose dite, chose faîte mais le scénario va peut-être se compliquer ce samedi.

D’abord, Stikine devra, à nouveau, faire mieux que Marend son dauphin du 10

avril. Or ce dernier avait alors le désavantage d’effectuer a rentrée et il

plus que probable qu’il se présente en progrès. On ne peut traiter à la légère

un lauréat du Grand Prix de Deauville (Gr2). Pour faire bonne figure, il y a

aussi le troisième de l’épreuve nantaise de référence, Enfant de Lune

(Inchinor) qui avait sans doute capitalisé sur sa forme avancée au retour de

Cagnes. Ensuite Stikine trouvera sur son chemin Light Impact (Fantastic Light), une concurrente au profil

étonnamment ressemblant au sien. Deux sorties et deux victoires cette année. La

différence essentielle est cependant qu’elles ont été signées à Lyon-Parilly.

Cette pouliche de 4ans, entraînée par Carlos Laffon-Parias, a toujours été

estimée. Elle a suivi le parcours des pouliches porteuses d’espoir à 3ans en

débutant dans le Prix de Chaillot. Troisième du Prix de Thiberville (L) en

juillet à Longchamp, ses prestations lyonnaises n’ont donc rien d’étonnant et

celui qui pourra la précéder devrait être prêt de la vérité.

 

LE DEBARQUEMENT DE GROSSES MECANIQUES

Si Speedy Silver (Kutub) pensait être en

paix, c’est raté. Ce local de l’étape, entraîné par Henri-Alex Pantall suit

scrupuleusement le programme qui mène au Derby local. Deuxième le 6 avril de Font Froide (Trempolino), il voit,

cette fois, débarquer Chirango

(Chichicastenago) et Sindajan

(Medicean). Le premier a remporté sa course F à Compiègne et s’est essayé dans

le Prix Noailles (Gr2) sur sa lancée. Nettement battu, il revient à de plus

sages ambitions. Le second a deux premiers accessits en deux sorties. Si ses

engagements dans les classiques du programme ont une signification, il ne

devrait pas tarder à ouvrir son palmarès dans ce genre d’épreuve.

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.