Takyro fait la pige aux favoris

Autres informations / 29.05.2008

Takyro fait la pige aux favoris

Mercredi 28 mai, Maisons-Laffitte.

Ouvert aux mâles de deux ans, inédits, le Prix Hunyade nous a réservé une belle

surprise. En effet, on attendait un succès de Don Jo (Johannesburg), fils de la très bonne Zinzibérine, lauréate d’un Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2). Ou

encore Rain of Melody (Night Shift),

arrière petit-fils de Cerulean Sky (Darshaan), titulaire d’un Prix Saint-Alary

(Gr1). Pourtant, ces deux poulains ont dû se contenter respectivement de la

deuxième et de la quatrième place. C'est Takyro

(Take Risks) qui leur a volé la vedette. Encore à quelques longueurs des

animateurs à la Girafe,

Takyro a pris sûrement le meilleur dans les cinquante derniers mètres. Son

entraîneur, le mansonnien Jean-Pierre Pelat était très satisfait du succès de

son protégé et également de la monte de son apprenti Jérémie Da Silva. Don Jo

est venu comme un gagnant et semblait plus surpris que réellement battu.

Olivier Peslier son jockey nous a déclaré que son partenaire s'était « montré

regardant, avant de bien finir après être venu facilement ». Troisième, Sorokin (Bernstein), qui a fait partie

des animateurs, s'est bien défendu, mais d'après son entraîneur Yves de

Nicolay, « il a été déséquilibré au début et sera mieux sur plus

long ». Par ailleurs, il nous a confié que sa pensionnaire Pink Candie () « allait très bien

et devrait désormais disputé le Prix La Flèche », épreuve qui avait été enlevée l'an

passé par... Natagora (Divine

Light). Rain of Melody devrait être plus à l'aise sur plus long car il a semblé

pris de vitesse. A noter que les trois premiers ont laissé le reste du peloton

à huit longueurs, chiffre qui signifie que le trio de tête doit être pourvu

d’une certaine qualité.

 

LA SERENITE DE PRINCESS ROSEBURG

Mercredi 28, Maisons-Laffitte.

Pendant du Prix Hunyade mais pour les femelles, le Prix La Belle II, disputé lui

aussi sur 1.000 mètres

a mis en avant le talent naissant de Princess

Roseburg (Johannesburg), une « Rouget » dont on devrait reparler.

En effet, la nièce de Baiser Volé, vite sur la ligne des chevaux de tête, s'est

montrée courageuse jusqu'au bout pour repousser la belle attaque d’Higha (Vettori), une propre-soeur

d'Hightori (placé des King George et de l'Arc) et de Vatori. Celle-ci était

déjà très belle au rond et, malgré les sollicitations de Christophe Soumillon,

elle a littéralement buté sur Princess Roseburg. Christophe Lemaire a eu

incontestablement moins besoin de «bouger » Princess Roseburg que

Christophe Soumillon avec Higha. Après coup, c’est donc la pure logique qui

semble avoir été respectée. Reine des

Mers (Alhaarth), soeur de Fenice

(Woodman), a fini de belle façon après avoir fait tomber son jockey au rond de

présentation. A noter la probante fin de course du protégé de David Smaga, D'Outremer (Choisir), en léger retrait.

Quoi qu'il en soit, la gagnante a séduit son partenaire Christophe Lemaire qui

nous a déclaré : « elle n'a pas fait trop d'efforts ce qui lui a

permis de bien repartir à la fin pour contrer l'attaque de la seconde Higha

avec sérénité ». Il est possible que l'on revoie les deux premières dans

les bonnes courses à venir pour la jeune génération car elles se sont montrées

très appliquées jusqu'au bout.

 

 

Getaway s'exerce sur les bords

de Seine

Il était déjà venu travailler sur

l'hippodrome de Maisons-Laffitte, il y a quelques semaines, en compagnie de Thewayyouare (Kingmambo). Il est revenu

en ce mercredi pour faire un bon travail sur la ligne droite, en compagnie d'un

leader. De qui s'agit-il? De Getaway

(Monsun) bien sûr. Le quatrième de l'Arc 2007 s'est bien étendu à la fin de son

travail, se montrant en belle condition à quelques jours de son prochain objectif :

la Coronation Cup

(Gr1) d’Epsom.

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.